Déclaration pour revitaliser l'Est de Montréal - Chantal Rouleau et Valérie Plante annoncent des actions pour revitaliser l'Est de Montréal

MONTRÉAL, le 14 déc. 2018 /CNW Telbec/ - La ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, Chantal Rouleau, et la mairesse de Montréal, Valérie Plante, ont signé aujourd'hui la Déclaration pour revitaliser l'Est de Montréal. Le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal s'engagent ainsi à consolider une vision commune, intégrée et innovante pour le développement de l'Est de Montréal et à entreprendre rapidement, dans un esprit de collaboration, le grand chantier de revitalisation de ce territoire à fort potentiel de développement.

Cette annonce donne le coup d'envoi à une importante démarche concertée qui s'étalera sur plusieurs années. Tel que promis par le nouveau gouvernement en campagne électorale, l'accroissement de la mobilité, la décontamination des sols, le développement économique et l'amélioration de la qualité de vie des citoyens sont les priorités qui ont été retenues.

Pour améliorer la mobilité, la rue Notre-Dame doit être transformée. Pour amorcer les travaux, le nouveau gouvernement annonce la création d'un bureau de revitalisation de la rue Notre-Dame. Le gouvernement, la Ville et l'Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) y travailleront en collaboration. L'objectif est de redessiner cette artère stratégique pour en faire un boulevard urbain, un corridor de mobilité durable reliant les quartiers de la pointe de l'île au centre-ville.

Pour mettre en valeur le territoire de l'Est de Montréal, la décontamination de terrains est essentielle. Des sites prometteurs seront ciblés afin de les rendre accessibles pour la réalisation de projets innovants. Les équipes du gouvernement et de la Ville sont déjà à l'œuvre : elles élaborent une démarche pour entreprendre le plus rapidement possible cette étape fondamentale de la revitalisation de l'Est, qui jettera les bases d'un développement économique respectant les paramètres du développement durable.

Citations

« L'Est de Montréal possède un potentiel de développement évident. Il est temps qu'on s'occupe, enfin et très sérieusement, de ce territoire trop longtemps délaissé. Avec la Ville de Montréal et nos autres partenaires, nous nous attaquerons à des problèmes criants. Nous allons investir pour faire progresser des projets structurants, dont la revitalisation de la rue Notre-Dame et la décontamination de terrains. C'est d'abord la population de l'Est de Montréal qui bénéficiera de nos efforts concertés, mais aussi toute la collectivité de la grande région métropolitaine. Notre gouvernement collaborera avec l'administration Plante au bénéfice de tous les Montréalais et Montréalaises. »

Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal

« Les besoins sont nombreux dans l'Est de Montréal et nous devons agir afin d'améliorer la qualité de vie de ses résidents et résidentes. Nous avons lancé plusieurs projets innovants et d'autres seront déployés à court terme afin d'aider la population à vivre dans des quartiers accessibles et agréables. C'est en travaillant tous ensemble que nous pourrons faire de Montréal une ville où il fait bon vivre d'une rive à l'autre. »

Valérie Plante, mairesse de Montréal

Faits saillants

  • La Déclaration pour revitaliser l'Est de Montréal s'accompagne d'une série d'actions à poursuivre et de projets prioritaires à déployer à l'est du boulevard Pie-IX en matière de mobilité et de transition économique.

  • Le premier axe d'intervention consistera à agir pour favoriser une mobilité durable et intégrée. Il y aura poursuite de grands projets structurants tels que :
    • le prolongement de la ligne bleue du métro;
    • la mise en place d'un service rapide par autobus sur le boulevard Pie-IX;
    • l'étude de nouveaux projets de transport collectif par l'Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM).

D'autres actions prioritaires seront déployées à court terme, soit :

    • la refonte du réseau d'autobus, incluant l'ajout d'autobus hybrides dans l'Est;
    • le déploiement de la navette fluviale entre Pointe-aux-Trembles et le centre-ville et l'étude de son intégration à l'offre de transport collectif régional;
    • le réaménagement majeur de la rue Notre-Dame.

  • Le deuxième axe d'intervention vise à assurer une transition économique et durable, en poursuivant :
    • le développement de la zone industrialo-portuaire de Montréal et de ses différents secteurs;
    • les travaux d'amélioration de l'accès au port dans l'axe du boulevard de l'Assomption et de raccordement au réseau routier supérieur.

À cela s'ajoutent les actions prioritaires à déployer à court terme, soit :

    • l'identification des sites stratégiques à décontaminer, des besoins et des collaborations requises;
    • la détermination des besoins en infrastructures routières, d'eau et d'électricité;
    • la mise en valeur des terrains prêts à l'investissement.
  • Le déploiement de ce chantier s'inscrit dans le Plan économique conjoint 2017-2022, convenu entre le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal, annoncé en mars dernier.

Lien connexe

Pour en savoir davantage sur la Déclaration pour revitaliser l'Est de Montréal, visitez le site Web du ministère des Affaires municipales et de l'Habitation.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/December2018/14/c4485.html

Share