Manon Massé dénonce le refus de la ministre Charlebois de rehausser le financement des organismes communautaires

QUÉBEC, le 28 mai 2014 /CNW Telbec/ - Manon Massé dénonce le refus de la ministre Lucie Charlebois de s'engager à rehausser le financement des organismes d'action communautaire autonome. En compagnie du député de Rosemont, la députée solidaire réagissait ainsi aux propos des porte-parole des groupes en santé et services sociaux qui rencontraient cet après-midi la nouvelle ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse et à la Santé publique.

« Ils et elles nous ont confirmé que la ministre ne s'est pas engagé dans le sens de leurs demandes légitimes », explique la députée solidaire. Pour elle, le refus de la ministre Charlebois s'inscrit en ligne droite avec la décision de son gouvernement et de la CAQ de ne pas appuyer une motion présentée par Françoise David ce matin en faveur d'un meilleur soutien financier aux organismes communautaires.

« Quand elle dit non aux groupes, la ministre Charlebois dit non à des milliers de Québécoises et de Québécois. Un meilleur soutien financier aux organismes communautaires n'est pas une dépense mais bien un investissement dans le présent et l'avenir. S'il y a des milliards $ disponibles pour le béton, il y a sûrement moyen de trouver quelques dizaines de millions $ cette année pour des infrastructures sociales essentielles à nos communautés que sont les groupes communautaires », s'indigne Manon Massé.

Rappelons que les besoins des 4000 organismes d'action communautaire autonome ne sont comblés qu'à 68% et qu'ils s'élèvent à plus de 306 millions $.

Partager