Mise en place de services éducatifs pour les enfants des demandeurs d'asile

MONTRÉAL, le 5 sept. 2017 /CNW Telbec/ - Pour préparer l'entrée à l'école de 400 enfants de demandeurs d'asile qui sont actuellement hébergés sur des sites temporaires, des activités éducatives sont offertes sur ces sites dès cette semaine. De plus, de manière exceptionnelle, les enfants d'âge scolaire des familles qui n'ont pas trouvé de logement et qui doivent prolonger leur séjour en hébergement temporaire au-delà d'une période de quatre semaines seront inscrits à la commission scolaire responsable du secteur où ils sont hébergés.

En date du 30 août, plus de 400 jeunes d'âge scolaire étaient hébergés sur ces sites temporaires. Le Gouvernement du Québec souhaite ainsi faire en sorte que ces jeunes préparent leur entrée à l'école, malgré la situation transitoire dans laquelle ils se trouvent.

Cette opération est rendue possible grâce à la collaboration de six commissions scolaires de la région métropolitaine de Montréal, soit les commissions scolaires de Montréal, de la Pointe-de-l'Île, Marguerite-Bourgeoys, Marie-Victorin, des Patriotes et de Laval.

Les commissions scolaires travailleront en collaboration avec la communauté haïtienne et des organismes communautaires qui interviennent, par exemple, dans l'aide aux devoirs ou le soutien à la réussite des élèves. Ces organismes auront le mandat d'organiser des activités éducatives pour les jeunes en vue de les préparer pour leur intégration scolaire dans une école au cours des prochaines semaines.

Les jeunes pourront ainsi amorcer ou poursuivre leur apprentissage du français, tant à l'oral qu'en lecture et en écriture. Ils pourront également aborder d'autres matières scolaires comme la mathématique. Les activités organisées leur permettront également de bouger, de se familiariser avec l'environnement culturel du Québec et de socialiser avec un groupe.

Les activités éducatives seront accessibles sur une base volontaire, en fonction de la disponibilité des locaux ou des salles communes. Quatre heures d'activités par jour sont prévues, soit deux heures en avant-midi et deux heures en après-midi.

Après les services éducatifs en hébergement temporaire :
l'inscription à l'école pour une scolarisation en français

Les demandeurs d'asile ont droit à la gratuité scolaire pour les enfants d'âge scolaire à la formation générale des jeunes, et à des services d'alphabétisation et de francisation à la formation générale des adultes.

Les familles demandeuses d'asile qui ont trouvé un logement peuvent dès maintenant inscrire leurs enfants en communiquant avec la commission scolaire responsable du territoire où elles habitent. Le Ministère et les commissions scolaires sont déjà à pied d'œuvre pour que tous ces jeunes puissent intégrer l'école dans les meilleurs délais. D'ailleurs, plusieurs centaines d'enfants de demandeurs d'asile ont déjà procédé à leur inscription dans les différentes commissions scolaires de la grande région montréalaise, incluant les commissions scolaires de Laval et Marie-Victorin sur la rive sud.

Rappelons que des services d'accueil et de soutien à l'apprentissage du français sont aussi offerts par les commissions scolaires francophones aux élèves dont le niveau de connaissance de la langue ne leur permet pas de suivre l'enseignement normalement.

Bilan des actions entreprises à ce jour
par le ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur

  • Le Ministère agit en concertation avec les commissions scolaires dans le but de faciliter l'inscription à l'école des enfants demandeurs d'asile. Un réseau de répondants a été mis sur pied, ce qui lui a notamment permis de s'assurer de la capacité d'accueil des écoles.
  • Des documents d'information sur le système scolaire québécois (voir les liens connexes) ont été distribués dans les centres d'hébergement temporaire.
  • Des rencontres d'information à l'intention des parents demandeurs d'asile hébergés dans les sites temporaires ont été organisées les 28 et 29 août. On a ainsi pu répondre à leurs questions sur l'inscription des élèves à l'école (processus, documents requis, etc). Les activités éducatives qui sont offertes dès cette semaine ont aussi été présentées aux parents.
  • Un comité pédagogique a été mis sur pied, en collaboration avec les services éducatifs des différentes commissions scolaires impliquées. Ce comité conçoit les activités éducatives offertes dans les sites d'hébergement temporaire qui répondent aux différents besoins des enfants, en fonction notamment de leur groupe d'âge et de leur niveau de maîtrise de la langue française. Il planifie la distribution de matériel pédagogique nécessaire à la réalisation de ces activités et s'occupe de la formation offerte aux animateurs et du soutien dont ces derniers ont besoin au quotidien.

Liens connexes :

 

Source :

Relations avec les médias


Ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport


418 528-2265, poste 3144

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/September2017/05/c2901.html

Partager