Le ministre Jean Boulet souligne la Semaine nationale de l'action communautaire autonome

QUÉBEC, le 21 oct. 2019 /CNW Telbec/ - Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet, profite de la Semaine nationale de l'action communautaire autonome (SNACA) pour reconnaître la précieuse contribution des 4 000 organismes communautaires autonomes qui participent au développement et au mieux-être de la société québécoise.

Sur le thème « Nos luttes, nos victoires », la SNACA 2019 est l'occasion parfaite de mettre en lumière le travail et l'engagement de l'ensemble des intervenants du milieu communautaire partout au Québec. Au total, on estime qu'il y a 60 000 travailleuses et travailleurs et 425 000 bénévoles membres du Réseau québécois de l'action communautaire autonome (RQACA).

Le RQACA est l'interlocuteur privilégié du gouvernement du Québec en matière d'action communautaire autonome.

Au Québec, on estime à 8 000 le nombre d'organismes communautaires. Plus de 5 000 sont financés par le gouvernement du Québec, ce qui représente un financement total de plus d'un milliard de dollars.

Citation :

« Il est important de rappeler et de souligner le travail des milliers d'organismes communautaire autonomes. Par leur engagement, ils forment un filet social qui fait une différence concrète dans la vie de milliers d'individus. Je suis fier que notre gouvernement soutienne leur action pour faire du Québec une société plus juste, inclusive et équitable. »

Jean Boulet, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie

Faits saillants :

  • Pour être reconnus, les organismes communautaires doivent répondre à quatre critères de base :
    • Avoir un statut d'OBNL.
    • Montrer un enracinement dans la communauté.
    • Entretenir une vie associative et démocratique.
    • Être libres de déterminer leur mission, leurs orientations, leurs approches ainsi que leurs pratiques.
  • Pour être reconnus à titre d'organismes communautaires autonomes, les organismes doivent répondre également aux quatre critères suivants :
    • Avoir été constitués à l'initiative des gens de la communauté.
    • Poursuivre une mission globale propre à chaque organisme et qui favorise la transformation sociale.
    • Faire preuve de pratiques citoyennes et d'approches larges axées sur la globalité de la problématique abordée.
    • Être dirigés par un conseil d'administration indépendant du réseau public.
  • Plusieurs initiatives et mesures du gouvernement du Québec ont été mises en œuvre au cours de la dernière année pour soutenir l'action communautaire autonome :
    • Le gouvernement a annoncé, le 18 février 2019, le lancement des travaux en vue de l'élaboration d'un nouveau plan d'action gouvernemental en matière d'action communautaire, prévu pour 2021.
    • Le 29 mai 2019, un appel de mémoires a été lancé dans le cadre de l'élaboration de ce nouveau plan d'action. Les regroupements d'organismes communautaires ont jusqu'au 6 décembre 2019 pour déposer un mémoire.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/October2019/21/c5220.html

Partager