Le curateur public du Québec à Salaberry-de-Valleyfield

MONTRÉAL, le 10 janv. 2019 /CNW Telbec/ - Le curateur public du Québec, Me Denis Marsolais, est à Valleyfield aujourd'hui afin de rencontrer des personnes inaptes et de visiter l'organisme communautaire Psycohésion, qui soutient et accompagne des personnes qui ont des problèmes de santé mentale.

Sur le territoire du CISSS de la Montérégie-Ouest, 1 173 adultes bénéficient d'une mesure de protection juridique (tutelle, curatelle, ou mandat homologué). Pour près des trois quarts d'entre eux, un proche agit comme curateur, tuteur ou mandataire.

Dans cette région, 439 personnes ont préparé un mandat de protection, qui a été homologué. Le mandat de protection est un outil dans lequel un adulte désigne un ou des proches pour veiller sur lui et sur ses biens en cas d'inaptitude. De plus en plus de Québécois sont sensibilisés à l'importance de faire leur mandat de protection, mais il reste du chemin à faire.

« Au Curateur public du Québec, nous sommes persuadés que la famille et les proches sont généralement les mieux placés pour s'occuper d'une personne inapte, puisqu'ils connaissent ses besoins et ses préférences. Les gens de la Montérégie-Ouest sont particulièrement nombreux à agir comme protecteurs de leurs proches inaptes, et c'est tout à leur honneur », affirme Me Marsolais.

À propos du Curateur public du Québec

La mission du Curateur public du Québec est de veiller à la protection d'adultes inaptes et des biens d'enfants mineurs. Fondé en 1945, il encourage les Québécois à s'associer à la protection de leurs proches inaptes. Il sensibilise la population aux besoins de protection découlant de l'inaptitude. Il accompagne les familles et les proches qui représentent une personne inapte, qui administrent son patrimoine ou celui d'un mineur ou qui participent à un conseil de tutelle. Il surveille également l'administration des patrimoines faite par les tuteurs et les curateurs privés. En dernier lieu, il agit lui-même comme curateur ou tuteur. L'organisme fait de plus la promotion du mandat de protection comme outil de prévoyance.

Salle de presse virtuelle :
www.curateur.gouv.qc.ca/medias

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/January2019/10/c7999.html

Share