Levée partielle de l'interdiction de faire des feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité

QUÉBEC, le 30 mai 2020 /CNW Telbec/ - Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) a décidé de modifier l'interdiction de faire des feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité. Cette décision, prise en collaboration avec la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU), entraîne donc une levée partielle de l'interdiction de faire des feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité. Compte tenu des conditions météorologiques qui ont évolué et du changement de saison dans plusieurs régions, la mesure est modifiée à compter du 30 mai à 13 h.

À l'approche de l'été, avec la feuillaison des arbres et arbustes et l'apparition de la verdure, ainsi que l'augmentation des taux d'humidité relative, les risques associés aux feux à ciel ouvert diminuent dans plusieurs régions, ce qui permet au MFFP de lever une partie de l'interdiction qui est en vigueur depuis la mi-avril.

Soulignons que cette interdiction de faire des feux à ciel ouvert permet également à préserver la capacité opérationnelle de la SOPFEU et celle des services de sécurité incendie municipaux durant la pandémie, et ce, en limitant les risques de propagation du virus lorsque les pompiers répondent à des alertes. L'interdiction reste en vigueur dans les territoires qui présentent encore des conditions printanières dans le parterre forestier.

Les secteurs maintenant visés par cette mesure correspondent aux MRC et territoires suivants :

NORD-DU-QUÉBEC : Jamésie (991) [au sud de la latitude 500 et à l'ouest de la longitude 760,30'].

CÔTE-NORD : La Haute-Côte-Nord (95) [excluant sa portion de territoires non organisés (TNO)], Manicouagan (96) [excluant sa portion de territoires non organisés (TNO)], Sept-Rivières (971) [excluant sa portion de territoires non organisés (TNO)].

SAGUENAY-LAC-SAINT-JEAN : Le Domaine-du-Roy (91) [excluant sa portion de territoires non organisés (TNO)], Maria-Chapdelaine (92) [excluant sa portion de territoires non organisés (TNO)], Lac-Saint-Jean-Est (93) [excluant sa portion de territoires non organisés (TNO)], Saguenay (941), Le Fjord-du-Saguenay (942) [excluant sa portion de territoires non organisés (TNO)].

ABITIBI-TÉMISCAMINGUE : Rouyn-Noranda (86), Abitibi-Ouest (87), Abitibi (88), La Vallée-de-l'Or (89).

MAURICIE : La Tuque (90).

CAPITALE-NATIONALE : Charlevoix-Est (15) [excluant sa portion de territoires non organisés (TNO)].

BAS-SAINT-LAURENT : La Matapédia (07), La Matanie (08), La Mitis (09), Rimouski-Neigette (10), Les Basques (11), Rivière-du-Loup (12), Témiscouata (13), Kamouraska (14).

GASPÉSIE-ÎLES-DE-LA-MADELEINE : Le Rocher-Percé (02), La Côte-de-Gaspé (03), La Haute-Gaspésie (04), Bonaventure (05), Avignon (06).

CHAUDIÈRE-APPALACHES : L'Islet (17), Montmagny (18).

Pour consulter la carte du territoire visé, rendez-vous au :
www.sopfeu.qc.ca

Présentement, trois incendies sont en activité au Québec. Depuis le début de la saison de protection, 349 incendies de forêt ont touché 551,6 hectares. La moyenne des dix dernières années à la même date est de 173 feux pour une superficie de 20 926,4 hectares.

La collaboration de tous est essentielle pour que l'interdiction de faire des feux à ciel ouvert en forêt soit respectée. Cette mesure a pour but de limiter les risques d'incendie de forêt. Rappelons qu'en vertu de l'article 239 de la Loi sur l'aménagement durable du territoire forestier (chapitre A-18.1), quiconque contrevient à une ordonnance d'interdiction de faire des feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité de celle-ci ou de toute autre mesure rendue par le ministre est passible, outre le paiement des frais, d'une amende.

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/May2020/30/c5622.html

Share