Programme Environnement-Plage : bilan provincial de l'été 2020

QUÉBEC, le 30 sept. 2020 /CNW Telbec/ - Le ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) dresse un bilan positif des résultats du programme d'échantillonnage des eaux de baignade, qui s'est échelonné de la mi-juin à la fin août 2020.

En effet, l'eau de 138 plages a été échantillonnée dans les différentes régions du Québec au cours de l'été. Au total, 65 % des plages participantes (90) ont obtenu une cote moyenne de A (excellente), 32 % (44) ont obtenu une cote moyenne de B (bonne), 3 % (4) ont obtenu une cote moyenne de C (passable) et 0 % (0) ont obtenu une cote moyenne de D (polluée). Vous trouverez en annexe la liste des plages participantes, par régions administratives, ainsi que la cote moyenne de chacune. 

Au cours de la saison estivale, 14 plages ont dû être fermées en raison d'une contamination trop élevée de l'eau lors de l'échantillonnage.

C'est sur la base de la qualité bactériologique des eaux de baignade qu'une cote est attribuée aux plages participantes. Voici la classification de la qualité bactériologique des eaux de baignade des plages en milieu d'eau douce et en milieu marin.

Classification et qualité des
eaux

de baignade

Moyenne arithmétique en UFC/100 ml

Plages en milieu d'eau

douce

Plages en milieu

marin*

Cote

Qualité

Escherichia coli

Entérocoques

A

Excellente

≤ à 20

≤ à 5

B

Bonne

de 21 à 100

de 6 à 20

C

Passable

de 101 à 200

de 21 à 35

D

Polluée

≥ à 201

≥ à 36

* Le milieu marin est l'ensemble des eaux ayant une salinité égale ou supérieure à 10 parties par mille, ce qui correspond aux secteurs du fleuve Saint-Laurent situés en aval de la limite de Saint-Jean-Port-Joli (MRC de L'Islet) et de Petite-Rivière-Saint-François (MRC de Charlevoix).

Une plage participante fait l'objet d'une interdiction d'accès dès que les résultats d'analyse des échantillons de ses eaux de baignade conduisent à l'attribution d'une cote D. L'interdiction d'accès à la plage aux fins de baignade est maintenue tant que les résultats d'échantillonnage ne démontrent pas que l'eau satisfait aux critères d'une eau classée A, B ou C. Les plages ayant obtenu les cotes C ou D font l'objet d'une surveillance accrue du Ministère, qui les échantillonne davantage.

Rappelons qu'Environnement-Plage est un programme volontaire qui vise à informer la population de la qualité bactériologique des eaux de baignade des plages publiques admissibles et qui y participent dans l'ensemble du Québec. La responsabilité d'offrir aux baigneurs une eau de qualité appartient aux responsables des plages, que ceux-ci participent ou non au programme. Il est toutefois recommandé de se baigner à des endroits où la qualité de l'eau est analysée. C'est le cas des plages inscrites au programme Environnement-Plage du MELCC, mais aussi des plages de plusieurs villes qui effectuent leurs propres analyses et suivis de la qualité de l'eau.

Liens connexes :
 
Pour consulter le bilan provincial annuel du programme Environnement-Plage : http://www.environnement.gouv.qc.ca/communiques/2020/20200930-bilan-env-plage.pdf

Pour obtenir plus d'information sur le programme Environnement-Plage : www.environnement.gouv.qc.ca/programmes/env-plage/index.asp.

On peut également s'adresser, du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30, à la direction régionale concernée du Centre de contrôle environnemental du Québec : www.environnement.gouv.qc.ca/ministere/rejoindr/adr_reg.htm

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/September2020/30/c4698.html

Partager