Amélioration et automatisation de la transformation alimentaire - Le gouvernement du Québec accorde une aide financière de 150 000 $ à l'entreprise À chacun son pain

QUÉBEC, le 15 juin 2020 /CNW Telbec/ - Le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, M. André Lamontagne, et la députée de Charlevoix-Côte-de-Beaupré, Mme Émilie Foster, ont le plaisir d'annoncer l'attribution d'une aide financière de 150 000 $ à l'entreprise de boulangerie de la région de la Capitale-Nationale À chacun son pain inc., pour l'appuyer dans l'amélioration et l'automatisation de son équipement de production. Cet investissement gouvernemental est consenti en vertu du sous-volet 2.1 du programme Transformation alimentaire : robotisation et systèmes de qualité du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation.

Le promoteur du projet intégrera cette somme à un investissement global de 711 555 $ destiné à automatiser ses activités afin de pouvoir satisfaire adéquatement aux conditions d'un important contrat d'approvisionnement qu'il a conclu avec une grande chaîne d'approvisionnement en février 2020. Les améliorations prévues permettront également à l'entreprise de maintenir ses ventes dans ses propres succursales de Sainte-Anne-de-Beaupré, de Baie-Saint-Paul et de Québec, ainsi que dans les hôtels et les restaurants qu'elle dessert déjà.

Concrètement, le projet consiste à acquérir de l'équipement d'automatisation et de surgélation rapide. Les acquisitions, effectuées auprès de fournisseurs du Québec, permettront à l'entreprise de faire passer sa production quotidienne de 350 à 5200 kilogrammes et de créer 5 nouveaux emplois. Ainsi, en multipliant sa production par 15 pour honorer son nouveau contrat, la boulangerie prévoit une augmentation de son chiffre d'affaires de 212 % d'ici 2 ans.

Citations

« Notre gouvernement met tout en œuvre pour relancer l'économie du Québec et favoriser la création d'emplois. À cet égard, le secteur bioalimentaire joue un rôle de premier plan aux chapitres de l'alimentation, de la vitalité des régions et de la mise en valeur des territoires. Le Ministère appuie donc les entreprises de transformation alimentaire en leur donnant les moyens de mieux affronter la concurrence et d'élargir leurs marchés. Le projet d'À chacun son pain aura des retombées positives dans la région de la Capitale-Nationale, notamment parce que la boulangerie fait affaire avec des entrepreneurs de la circonscription de Charlevoix-Côte-de-Beaupré, déjà reconnue pour son terroir et la qualité de ses produits. Par exemple, le Moulin de la Rémy, qui l'alimente en farine, participe à sa signature locale forte et authentique en raison de sa production artisanale de facture ancestrale. Je souhaite à cette entreprise jeune et dynamique de poursuivre sur la voie du succès! »

M. André Lamontagne, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation

« Je suis fière de l'entreprise À chacun son pain qui rayonne partout au Québec. Grâce à cet appui financier, notre gouvernement soutient ainsi la croissance de ce fleuron charlevoisien par l'acquisition d'un équipement de pointe qui augmentera la capacité de production et créera de nouveaux emplois dans la région. »

Mme Émilie Foster, députée de Charlevoix-Côte-de-Beaupré

Faits saillants

  • Le programme Transformation alimentaire : robotisation et systèmes de qualité vise à accroître les investissements en transformation alimentaire pour remédier au manque de main-d'œuvre et augmenter la compétitivité des entreprises.
  • À propos d'À chacun son pain inc.
    • Cette boulangerie est spécialisée dans la fabrication de pain et de viennoiseries et possède une certification biologique. La mission de l'entreprise et ses valeurs sont axées sur la mise en marché d'un produit sain, local et biologique fabriqué dans un atelier artisanal.
  • L'industrie bioalimentaire de la région de la Capitale-Nationale représente :
    • un PIB d'environ 2 milliards de dollars, soit 5 % du PIB régional;
    • 37 800 emplois ou 9 % des emplois de la région.
  • La transformation alimentaire de la Capitale-Nationale représente :
    • un PIB de près de 400 millions de dollars;
    • 172 entreprises de transformation alimentaire, dont 25 sont à l'œuvre dans le secteur de la boulangerie et des produits de pâtisserie;
    • 3700 emplois.

Lien connexe

Programme Transformation alimentaire : robotisation et systèmes de qualité : www.mapaq.gouv.qc.ca/programmetransfo

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/June2020/15/c7014.html

Partager