Mesures d'aides pour les petites et moyennes entreprises - Soutenir nos PME de l'ensemble de nos régions du Québec

QUÉBEC, le 26 mars 2020 /CNW Telbec/ - La fermeture de plusieurs petites et moyennes entreprises en raison de la crise sanitaire qui touche le Québec a plongé plusieurs travailleurs et entrepreneurs dans l'incertitude. L'opposition officielle travaille en collaboration avec le gouvernement afin de trouver rapidement des mesures économiques flexibles et adaptées à la réalité québécoise pour soutenir les PME de l'ensemble des régions du Québec.

  1. Fournir une aide financière de 2000$ aux toutes petites entreprises qui bénéficient de déduction pour petite entreprise.
  2. Diminuer le seuil admissible à l'aide gouvernementale pour les entreprises de 50 000$ à 10 000$.
  3. Augmenter et devancer l'aide supplémentaire aux citoyens avec le crédit d'impôt pour solidarité pour donner accès rapidement à des liquidités.

« Notre intention est d'être constructifs et de proposer au gouvernement des solutions applicables en peu de temps et qui permettent de répondre aux besoins des familles. Il faut rapidement réussir à réduire l'angoisse financière dans laquelle sont plongés plusieurs Québécois. Nous continuerons de collaborer avec le ministre de l'Économie pour l'élaboration d'un plan d'urgence pour aider nos PME de l'ensemble des régions du Québec à passer à travers cette crise. »

Dominique Anglade, porte-parole libéral en matière d'économie

« Des milliers de Québécois sont actuellement dans une incertitude financière. Ils se demandent comment ils parviendront à payer leurs comptes au cours des prochaines semaines. Pour leur offrir rapidement un soutien financier, la meilleure façon est d'utiliser des mécanismes qui existent déjà. Revenu Québec peut ainsi identifier en peu de temps les bénéficiaires potentiels et leur acheminer une aide. C'est une formule rapide pour répondre à l'urgence. »

Carlos J. Leitâo, porte-parole libéral en matière de finances.

« C'est un moment d'angoisse et d'incertitude pour nos entreprises. Non seulement aujourd'hui, mais également pour leur futur. Nous avons eu plusieurs échanges avec le ministre Fitzgibbon pour discuter de cette détresse. Plusieurs solutions ont été évoquées et les discussions se poursuivent. Nous espérons toutefois qu'au cours des prochains jours des mesures adaptées seront annoncées pour réduire la pression sur nos entreprises et nos travailleurs ».

Monsef Derraji, porte-parole libéral en matière de PME et d'Innovation

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/March2020/26/c5254.html

Partager