Les oppositions en action pour soutenir les petites et moyennes entreprises

QUÉBEC, le 25 mars 2020 /CNW Telbec/ - Conscients de l'urgence d'obtenir des actions rapides pour soutenir les PME du Québec, les partis d'opposition à Québec travaillent de concert afin de proposer au gouvernement des solutions pour soutenir financièrement les travailleurs et les entrepreneurs en difficulté.

Le Parti libéral du Québec, Québec solidaire et le Parti québécois ont amorcé des discussions avec le ministre de l'Économie, Pierre Fitzgibbon, afin de le sensibiliser à la détresse dans laquelle plusieurs PME se retrouvent à la suite de leur fermeture soudaine.

Cette mise au ralenti de l'économie est nécessaire pour lutter contre la propagation de la Covid-19. Toutefois, elle aura des impacts importants pour nos entreprises, d'où l'importance pour l'État québécois de les soutenir. Jusqu'à présent, l'aide annoncée pour leur venir en aide n'est pas suffisante.

Nos formations politiques ont une volonté commune d'agir efficacement pour réduire au maximum les conséquences de cette crise sanitaire sur l'économie de l'ensemble des régions du Québec.

En fin de journée aujourd'hui, tout comme la semaine dernière, une rencontre a été planifiée, à notre demande, avec M. Fitzgibbon afin de discuter des options. Nous demeurons donc ouverts à la discussion et assurons notre entière collaboration pour présenter un plan d'urgence pour nos entreprises.

« Je suis très fière du mouvement de solidarité qui se fait sentir actuellement dans la population pour lutter contre la propagation de la Covid-19. Nos PME ont répondu à l'appel du premier ministre et comprennent l'ampleur de la situation. Plusieurs entreprises feront face à un manque de liquidités et des travailleurs peineront à payer leurs factures. Le gouvernement doit rapidement annoncer des mesures adaptées pour les rassurer. La réalité de milliers de personnes a changé du jour au lendemain. Elles ont besoin d'un coup de main pour y faire face. »

Dominique Anglade, porte-parole libéral en matière d'économie

« C'est un moment d'angoisse et d'incertitude pour nos entreprises. Non seulement aujourd'hui, mais également pour leur futur. Nous avons eu plusieurs échanges avec le ministre Fitzgibbon pour discuter de cette détresse. Plusieurs solutions ont été évoquées et les discussions se poursuivent. Nous espérons toutefois qu'au cours des prochains jours des mesures adaptées seront annoncées pour réduire la pression sur nos entreprises et nos travailleurs ».

Monsef Derraji, porte-parole libéral en matière de PME et d'Innovation

« La situation dans laquelle on se retrouve est exceptionnelle et la réaction de l'État doit l'être également. Des dizaines de milliers de très petites entreprises (moins de dix employés) sont menacées de disparition par la crise et nous ne pouvons rester les bras croisés devant cette catastrophe. Des solutions existent, nous en avons à proposer au gouvernement. »

Vincent Marissal, porte-parole solidaire en matière de justice économique et fiscale.

« La situation exceptionnelle que nous vivons mérite une attention exceptionnelle, et c'est ce que les partis représentés à l'Assemblée nationale lui accordent. Nous sommes témoins d'un grand sacrifice de la part de nos PME, mais également d'un appel à l'aide. Elles posent un geste d'une profonde humanité en fermant leurs portes et en remerciant leur précieuse main-d'œuvre. C'est ce sacrifice qui fera que le Québec pourra assurément passer au travers de la crise plus facilement et plus rapidement. Rendons-leur cette humanité en les soutenant à la hauteur de ce que les circonstances commandent. Le gouvernement peut compter sur nous pour être inventif, attentif et proactif. Nos PME et nos travailleurs sont des vecteurs importants de la vie québécoise, nous serons là pour eux pendant et surtout après la crise. » 

Martin Ouellet, leader parlementaire et porte-parole en matière de finances et de PME pour le Parti québécois.

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/March2020/25/c2998.html

Share