Le gouvernement du Québec accorde plus de 12 000 $ à la Ville de Mont-Tremblant pour l'étude d'évaluation de la sécurité du barrage Bellevue

QUÉBEC, le 13 févr. 2020 /CNW Telbec/ - Le gouvernement du Québec accorde une subvention de 12 213 $ à la Ville de Mont-Tremblant dans le cadre du Programme d'aide financière à la mise aux normes de barrages municipaux (PAFMAN) pour la réalisation d'une étude d'évaluation de la sécurité du barrage Bellevue.

Il s'agit d'une première étape pour Mont-Tremblant, qui reçoit cette aide financière dans le cadre du volet 1 du programme. Ce premier volet permet le remboursement d'une partie des dépenses engagées pour la réalisation d'une étude d'évaluation de la sécurité de barrages municipaux conformément aux obligations fixées par la Loi sur la sécurité des barrages.

La Ville pourra ensuite, le cas échéant, solliciter une aide financière supplémentaire, en présentant une demande au volet 2 du programme, à la suite de travaux correctifs découlant des recommandations de l'étude d'évaluation de la sécurité.

Citations :

« Les barrages sont des structures aux fonctions multiples. Ils contribuent au contrôle des inondations, à la production d'énergie et au maintien d'un niveau d'eau acceptable pour la villégiature, la conservation de la faune ou l'alimentation en eau potable. Il importe donc qu'ils soient rendus conformes aux exigences de la Loi sur la sécurité des barrages, d'autant plus qu'ils peuvent contribuer à l'essor économique des régions où ils sont érigés. C'est pourquoi le gouvernement du Québec est heureux de soutenir financièrement les municipalités admissibles qui ont une telle infrastructure à leur charge, comme c'est le cas de Mont-Tremblant. »

Benoit Charette, ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

« Je suis fière de voir la Ville de Mont-Tremblant prendre la sécurité de ses résidents à cœur. L'entretien ou la mise aux normes des barrages, notamment dans le contexte des récentes inondations printanières, ne peut être pris à la légère. C'est donc avec plaisir que je souligne cet investissement gouvernemental dans la région! »

Chantale Jeannotte, députée de Labelle

Faits saillants :

  • L'aide financière prévue dans le cadre du PAFMAN permet de couvrir une partie des frais engagés par les municipalités du Québec de 50 000 habitants et moins pour la mise aux normes de leurs barrages à forte contenance. Il bénéficie d'une enveloppe budgétaire de 13,7 M$ sur cinq ans pour permettre aux municipalités admissibles de se conformer aux obligations qui leur incombent en vertu de la Loi sur la sécurité des barrages.
  • L'aide financière issue du PAFMAN permet de couvrir 66 % des coûts de l'étude d'évaluation de la sécurité (volet 1) jusqu'à concurrence de 30 000 $ et 66 % des coûts des travaux correctifs recommandés par l'étude d'évaluation de la sécurité (volet 2) jusqu'à concurrence de 500 000 $.
  • Dans le Plan économique de mars 2018, le gouvernement du Québec a prévu des investissements de 45,7 M$ pour renforcer la sécurité des barrages publics et municipaux. Outre les sommes associées au PAFMAN (13,7 M$), 32 M$ sont consacrés à l'entretien préventif et correctif des barrages publics dont le ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques assure l'exploitation.

Lien connexe :

Toute l'information sur le PAFMAN est disponible à l'adresse suivante :
www.environnement.gouv.qc.ca/programmes/pafman/index.htm. 

 

Source :

Information :



Louis-Julien Dufresne

Relations avec les médias

Attaché de presse

Cabinet du ministre
de l'Environnement et de la Lutte
contre les changements climatiqueshé de presse

Ministère de l'Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques

Tél. : 418 521-3991

Tél. : 418 521‑3911






Line Richard


Attachée politique et responsable des communications


819 429-5038


Line.richard@assnat.qc.ca


 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/February2020/13/c5654.html

Share