Le gouvernement du Québec donne un nouvel élan au développement du transport ferroviaire

DRUMMONDVILLE, QC, le 9 déc. 2019 /CNW Telbec/ - C'est en présence de plus de 250 personnes y participant que s'est tenu aujourd'hui le Sommet sur le transport ferroviaire, premier événement du genre au Québec depuis le début des années 1990. Au terme de l'exercice, le ministre des Transports du Québec et ministre responsable de la région de l'Estrie, M. François Bonnardel, a confirmé la volonté du gouvernement de soutenir le développement du transport ferroviaire des personnes et des marchandises par la mise en place de nouvelles initiatives gouvernementales.

Le ministre des Transports a d'abord annoncé le Programme de soutien aux infrastructures de transports ferroviaires et à l'intégration modale (PSITFIM). Ce nouvel outil vise, entre autres, à favoriser le maintien et l'amélioration de l'état des infrastructures de transport ferroviaire de compétence québécoise, à renforcer la sécurité du transport ferroviaire et à accroître les activités de transport ferroviaire des marchandises, notamment par l'intégration d'un segment ferroviaire aux chaînes de transport.

De plus, M. Bonnardel a confirmé la réhabilitation du chemin de fer Québec Central, situé dans la région de la Chaudière-Appalaches. La conception du pont de Vallée‑Jonction et l'étude d'opportunité du tronçon de l'ouest de Vallée-Jonction vers Thetford Mines seront entamées.

Le ministre des Transports a également profité de l'occasion pour rappeler au gouvernement fédéral l'importance du futur train à grande fréquence de VIA Rail pour la mobilité durable des Québécoises et Québécois, ainsi que l'importance de voir progresser ce projet au cours de la prochaine année.

Citations 

« Comme acteur majeur dans le domaine ferroviaire au Québec, le gouvernement entend évidemment accorder une attention particulière aux discussions qui ont eu lieu lors du sommet. Nous comptons aussi sur la collaboration et l'implication de nos différents partenaires, incluant le gouvernement fédéral, afin d'assurer le succès de la démarche que nous avons amorcée. Ainsi, nous parviendrons à favoriser le développement du transport ferroviaire au Québec. »

François Bonnardel, ministre des Transports et ministre responsable de la région de l'Estrie

« Ce sommet fut l'occasion de faire le point sur les priorités d'interventions en matière de transport ferroviaire, de consolider la collaboration avec nos partenaires et de favoriser une meilleure concertation avec les municipalités. C'était aussi une démonstration éclatante de l'intérêt que porte votre gouvernement au transport ferroviaire. »

François Jacques, député de Mégantic et adjoint parlementaire de la ministre des Affaires municipales et de l'Habitation

« Le transport ferroviaire joue un rôle crucial dans nos vies et pour notre économie en offrant un service sécuritaire, efficace et durable. Le réseau ferroviaire est complémentaire à notre réseau routier et présente une solution de remplacement qui contribue à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et à la diminution de la congestion sur nos routes. »

Benoit Charette, ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

Faits saillants 

  • Des consultations sectorielles ont eu lieu en juin 2019. Elles ont été suivies de consultations régionales à l'automne 2019.
  • Parmi les autres initiatives annoncées par le gouvernement du Québec, notons :
    • la création d'une table de concertation sur le transport ferroviaire, présidée par le député de Mégantic, M. François Jacques;
    • l'élaboration d'une stratégie ferroviaire;
    • la révision du cadre législatif et réglementaire;
    • la mise en place de campagnes de promotion du secteur ferroviaire et de la sécurité;
    • une collaboration interministérielle accrue, notamment pour les enjeux de sécurité, de recrutement et de formation.
  • Le Sommet sur le transport ferroviaire a permis :
    • de consulter les intervenants concernés à propos des enjeux prioritaires liés au transport ferroviaire des personnes et des marchandises;
    • d'identifier des projets et de mettre en valeur des initiatives clés susceptibles de favoriser, par le transport ferroviaire, le développement socio-économique du territoire québécois;
    • d'assurer l'adhésion des intervenants concernés et la cohésion des mesures à mettre en place;
    • de témoigner du leadership du gouvernement du Québec en matière de transport ferroviaire.
  • Les objectifs généraux du PSITFIM sont :
    • de préserver l'intégrité du réseau ferroviaire et du système de transport au Québec, notamment en ce qui a trait aux impacts des changements climatiques;
    • de rendre plus efficaces et compétitifs le réseau ferroviaire et le système de transport au Québec;
    • d'améliorer l'offre d'infrastructures de transport ferroviaire des marchandises;
    • de favoriser davantage l'intégration du transport ferroviaire au transport routier ou maritime.

Suivez-nous sur Twitter et sur Facebook.

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/December2019/09/c0416.html

Partager