Le gouvernement doit reculer sur le transfert de données québécoises au secteur privé

QUÉBEC, le 11 juill. 2019 /CNW Telbec/ - Le chef parlementaire du Parti Québécois et député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé, ainsi que le leader parlementaire et porte-parole en matière de finances, Martin Ouellet, demandent au ministre de la Transformation numérique, Éric Caire, d'annuler son projet de confier au moins 80% des données gouvernementales au secteur privé. Les députés rappellent l'importance de bien gérer les données du gouvernement du Québec.

« La fuite des données de 2,9 millions de membres de Desjardins est un exemple saisissant de l'importance de sécuriser nos données personnelles et des risques associés à une faille de cette importance. Le ministre Caire devrait y réfléchir deux fois avant de confier l'immense majorité du gouvernement au secteur privé, incluant des multinationales étrangères», souligne M.Ouellet.

En février dernier, le gouvernement du Québec a annoncé sa volonté de confier l'hébergement d'au moins 80% des données qu'il possède au secteur privé.

Il apparait maintenant plus qu'évident que le gouvernement doit reculer immédiatement, selon Pascal Bérubé, qui avait questionné le ministre en mai dernier à ce sujet.

«On ne doit pas donner un double des clefs pour accéder aux données personnelles des Québécois au secteur privé, aux multinationales étrangères et surtout pas aux agences de renseignement américaines. Nos données personnelles doivent rester au Québec et être gérées par des Québécois.»

Le ministre responsable de la Transformation numérique gouvernementale doit renforcir l'expertise au sein du gouvernement, des ministères et des organismes publics.

« C'est en gardant nos données ici, avec des experts d'ici que nous aurons les meilleures garanties de sécurité», insiste Pascal Bérubé.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/July2019/11/c7598.html

Partager