La CAQ manque de transparence dans le dossier du 3e lien

QUÉBEC, le 18 avril 2019 /CNW Telbec/ - Visiblement, il y a beaucoup de confusion dans le gouvernement Legault concernant le projet du 3e lien. Le ministre des Transports, M. François Bonnardel, a esquivé l'ensemble des questions que le député de La Pinière et porte-parole de l'opposition officielle en matière de transports, M. Gaétan Barrette, a formulé dans ce dossier lors de l'étude des crédits budgétaires du ministère des Transports qui s'est tenue cet après-midi.

Le premier ministre François Legault a adopté la même stratégie la veille lorsqu'il a été questionné par le chef de l'opposition officielle, M. Pierre Arcand.

M. Legault et le ministre Bonnardel ont refusé de divulguer le montant provisionné à l'enveloppe centrale pour le coût total estimé du projet de 3e lien. Pourtant, le gouvernement a nécessairement cette donnée en main puisqu'il a fait passer le projet à la phase de planification et réservé, lors du dernier budget, une somme de 325 millions de dollars pour la réalisation des plans et devis.

Le premier ministre et son ministre des Transports refusent également de reconnaitre s'ils ont en leur possession les études préalables qui confirment les impacts sur la circulation ainsi que le tracé du projet du 3e lien. La directive sur la gestion des projets majeurs d'infrastructure publique exige que ces étapes soient réalisées avant qu'un projet passe à la phase de planification.

M. Barrette a rappelé que la CAQ a réclamé pendant des années plus de transparence dans le dossier et sommé le gouvernement de rendre publiques toutes les informations concernant le projet. Il a martelé que les citoyens de Québec ont le droit d'avoir l'information complète.

Face à l'entêtement du ministre, le député de La Pinière a demandé l'autorisation d'échanger avec le directeur du bureau de projet, ce que le ministre a aussi refusé.

« À l'opposition, la CAQ réclamait plus de transparence de la part du gouvernement. Aujourd'hui, de l'autre côté du Salon bleu, le ministre Bonnardel a refusé de répondre aux questions. Il s'agit d'un autre manque de transparence caquiste. C'est un projet important et nous devons nous assurer qu'il soit réalisé correctement. Or, on ne nous a donné que des réponses nébuleuses quant à l'existence d'études pourtant essentielles à la réalisation du projet. Dans ces circonstances et au nom des citoyens, je demande à messieurs Legault et Bonnardel d'être conséquents et de dévoiler les coûts et le tracé du futur 3e lien. »

Gaétan Barrette, député de La Pinière et porte-parole de l'opposition officielle pour le Conseil du trésor et en matière de transports

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/April2019/18/c6604.html

Partager