Plus de 520 000 $ pour favoriser la conciliation famille-travail-études

TROIS-RIVIÈRES, QC, le 9 avril 2019 /CNW Telbec/ - Pour favoriser un meilleur équilibre entre les responsabilités familiales et celles du monde du travail ou des études, le gouvernement du Québec annonce une aide financière totale de 523 584 $ pour la réalisation de projets dans le cadre de deux programmes distincts.

Il s'agit du Programme de soutien financier en matière de conciliation famille-travail destiné aux milieux de travail et du Programme de soutien financier en matière de conciliation famille-travail-études destiné à certains milieux d'enseignement pour les parents-étudiants

Le ministre de la Famille, M. Mathieu Lacombe, a fait cette annonce aujourd'hui lors de son passage à la Chambre de commerce et d'industries de Trois-Rivières. Pour l'occasion, il était accompagné du ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet, et de la ministre de la Justice et députée de Champlain, Mme Sonia LeBel.

Soulignons que la Chambre de commerce et d'industries de Trois-Rivières recevra 40 000 $ pour sensibiliser les employeurs aux avantages d'adopter des mesures de conciliation famille-travail et pour les accompagner dans chacune des étapes de ce processus.

Citations

« Le bien-être des familles et l'amélioration de leurs milieux de vie sont des priorités pour notre gouvernement. C'est pourquoi il est important pour nous de soutenir des projets qui favorisent un meilleur équilibre entre les différentes responsabilités liées à la famille, au travail ou à la poursuite d'études. Je tiens à remercier les organisations et les établissements d'enseignement qui ont présenté des initiatives en ce sens et je les invite à poursuivre leurs efforts, dans l'intérêt de toutes les familles du Québec. »

Mathieu Lacombe, ministre de la Famille

« Je salue le projet de la Chambre de commerce et d'industries de Trois-Rivières qui permettra l'instauration de nouvelles mesures faisant en sorte que les travailleuses et les travailleurs au sein des entreprises puissent mieux concilier le travail et la vie familiale. Je tiens également à remercier la Corporation de développement culturel de Trois-Rivières, l'Appui Mauricie ainsi que FAB 3R inc. qui recevront aussi une aide financière pour favoriser la conciliation famille-travail dans notre région. Ces initiatives témoignent du dynamisme de la Mauricie et j'en suis particulièrement fier. »

Jean Boulet, ministre responsable de la région de la Mauricie

« Je me réjouis d'une annonce comme celle d'aujourd'hui qui confirme que des organismes et des entreprises de partout au Québec, y compris de la région de la Mauricie, ont également à cœur le bien-être de leurs employés. Les initiatives lancées en sont la preuve. Encore une fois, merci aux organismes qui réaliseront des projets. Poursuivons ensemble nos efforts pour améliorer la qualité de vie des citoyennes et des citoyens de la Mauricie! »

Sonia LeBel, ministre de la Justice et députée de Champlain

« C'est un réel privilège pour la Chambre d'accueillir le ministre de la Famille, M. Mathieu Lacombe, pour cette annonce. Je suis persuadé que les retombées que généreront les mesures de conciliation famille-travail (CFT) seront bénéfiques pour nos entreprises, notamment sur le plan de la rétention de la main-d'œuvre, un des axes d'orientation sur lesquels nous concentrons nos actions. La ressource qui sera embauchée prochainement accompagnera les entreprises dans le déploiement de moyens concrets favorisant le développement de pratiques innovantes en matière de CFT ».

Marco Champagne, président de la Chambre de commerce et d'industries de Trois-Rivières

Faits saillants

  • Une somme de 427 503 $ est attribuée à 16 organisations pour l'instauration d'une politique de conciliation famille-travail ou la production et la diffusion d'outils sur les meilleures pratiques d'affaires en matière de conciliation famille-travail, grâce au Programme de soutien financier en matière de conciliation famille-travail destiné aux milieux de travail.
  • Ce programme vise à soutenir l'adoption de bonnes pratiques en vue d'améliorer la qualité de vie des travailleuses et des travailleurs qui ont des responsabilités familiales. Il permet aussi d'accompagner les employeurs dans le développement d'une politique de conciliation famille‑travail.
  • Une somme de 96 081 $ est octroyée à trois commissions scolaires et à deux universités dans le cadre du Programme de soutien financier en matière de conciliation famille-travail-études destiné à certains milieux d'enseignement pour les parents-étudiants.
  • Ce programme a pour but de soutenir financièrement les commissions scolaires qui offrent des services de formation professionnelle et de formation aux adultes ainsi que certains établissements d'enseignement supérieur. Il favorise l'adoption de bonnes pratiques en matière de conciliation famille-travail-études au bénéfice des parents-étudiants, notamment par l'élaboration d'une politique interne de conciliation famille-travail-études.

Liens connexes

Projets retenus - Conciliation famille-travail-études destiné à certains milieux d'enseignement pour les parents-étudiants : https://www.mfa.gouv.qc.ca/fr/Famille/CFTE/soutien-financier/PSF-milieux-enseignements/Pages/projets-recom-milieux-enseig.aspx

Projets retenus - Conciliation famille-travail destiné aux milieux de travail : https://www.mfa.gouv.qc.ca/fr/Famille/CFTE/soutien-financier/PSF-milieux-travail/Pages/projets-recom-milieux-travail.aspx

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/April2019/09/c6607.html

Partager