Le gouvernement du Canada et le nouveau gouvernement du Québec s'entendent pour compenser les producteurs de foin durement affectés par la sécheresse de l'été 2018

SAINT-HYACINTHE, QC, le 15 mars 2019 /CNW Telbec/ - L'attente est terminée pour les producteurs de foin. Le gouvernement du Canada et le nouveau gouvernement du Québec ont trouvé un terrain d'entente permettant à La Financière agricole du Québec de verser 12 M$ supplémentaires à près de 3 700 producteurs de foin, adhérents à la protection d'assurance récolte du foin et des pâturages. Ce paiement porte à 60 M$ les indemnités totales versées en 2018 dans le cadre de cette protection d'assurance récolte.

M. André Lamontagne, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, l’honorable Marie-Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Ernest Desrosiers, président-directeur général de La Financière agricole du Québec et M. Marcel Groleau, président général de l’Union des producteurs agricoles (UPA) (Groupe CNW/La Financière agricole du Québec)

L'annonce en a été faite aujourd'hui au Centre de congrès de Saint-Hyacinthe par la ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, l'honorable Marie-Claude Bibeau, et le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, M. André Lamontagne.

La Montérégie étant l'une des régions touchées par la sécheresse de l'été 2018, elle recevra des indemnités à la hauteur de 705 000 $. Parmi les autres régions durement affectées, notons le
Bas-Saint-Laurent qui recevra des indemnités de 4,5 M$, le Saguenay-Lac-Saint-Jean qui recevra un montant de près de 2 M$, la région de la Chaudière-Appalaches qui se verra octroyer un montant de 1,5 M$ et l'Abitibi-Témiscamingue qui obtiendra 1,2 M$.

Ces indemnités additionnelles découlent de l'enquête sur le prix du foin menée au cours de l'automne par le Centre d'études sur les coûts de production en agriculture au Québec (CECPA). Cette enquête a permis de mesurer l'impact de la rareté sur les coûts d'approvisionnement en foin. À la lumière de ces résultats, La Financière agricole du Québec et Agriculture et Agroalimentaire Canada ont convenu de mettre à jour les données utilisées dans le calcul de l'indemnité couvrant l'achat supplémentaire de foin en période de rareté. Cette mise à jour s'inscrit à l'intérieur des modalités du programme.

Citations
« Les agricultrices et les agriculteurs canadiens doivent avoir accès aux bons outils pour garantir leur succès et pour gérer les risques de leur métier. C'est pourquoi notre gouvernement, en collaboration avec les provinces et les territoires, offre un programme d'assurance récolte. Avec l'annonce d'aujourd'hui, nous voulons accompagner les producteurs de foin qui ont dû débourser des sommes absolument imprévues en raison de la sécheresse qui a sévit en 2018.

L'honorable Marie-Claude Bibeau, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire

« Nous sommes fiers d'avoir réussi à conclure une entente avec le gouvernement fédéral sur un enjeu aussi névralgique pour l'agriculture québécoise. Celle-ci permet au Programme d'assurance récolte de s'ajuster à la réalité des agriculteurs québécois. Pour notre gouvernement, il était primordial de démontrer cette flexibilité et nous sommes heureux de pouvoir débourser 12 millions de dollars supplémentaires afin de compenser ceux qui ont souffert des conditions climatiques de l'été dernier. »

M. André Lamontagne, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation

« La Financière agricole du Québec est la seule organisation québécoise à offrir un programme qui protège les récoltes de nos producteurs. Se prémunir d'un tel outil de gestion des risques est un choix judicieux pour les entreprises agricoles afin d'assurer la pérennité de leurs activités. »

M. Ernest Desrosiers, président-directeur général de La Financière agricole du Québec

« L'Union des producteurs agricoles (UPA) est satisfaite de l'ouverture des deux gouvernements face aux préoccupations des producteurs de foin. Les indemnités versées reflèteront davantage les lourdes pertes encourues par les producteurs et seront bien reçues. »

M. Marcel Groleau, président général, Union des producteurs agricoles (UPA)

Lien connexe

 

Source :

Information :



Anne-Julie Lefebvre

Conseillère en communication

La Financière agricole du Québec

418 834-6866, poste 6537

anne-julie.lefebvre@fadq.qc.ca

Laurence Voyzelle

Attachée de presse

Cabinet du ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation

418 380-2525

laurence.voyzelle@mapaq.gouv.qc.ca




Katie Hawkins
Directrice des communications
Cabinet de la ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire
613 773-1059

katie.hawkins@canada.ca




Relations avec les médias

Agriculture et Agroalimentaire Canada

Ottawa (Ontario)

613-773-7972

1-866-345-7972

aafc.mediarelations-relationsmedias.aac@canada.ca

Suivez-nous sur Twitter : @AAC_Canada

Aimez-nous sur Facebook : AgricultureCanadienne

Consulter le contenu original pour télécharger le multimédia : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/March2019/15/c5136.html

Partager