La sécurité et l'intégrité des athlètes : Une priorité pour la ministre Isabelle Charest

QUÉBEC, le 10 févr. 2019 /CNW Telbec/ - La ministre déléguée à l'Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Isabelle Charest, tient à réagir au reportage de Radio-Canada concernant les cas d'abus dans le sport. Le gouvernement du Québec prend très au sérieux les enjeux liés à la violence, au harcèlement et à l'intimidation dans le sport. De ce fait, plusieurs mesures ont été mises en place au cours des dernières années dans le but de lutter contre ce phénomène.

La ministre rappelle que cette responsabilité envers les athlètes est partagée par tous les acteurs impliqués dans le sport et que le gouvernement a mis en œuvre des moyens concrets pour soutenir ceux-ci.

Elle rappelle la création de l'organisme Sport'Aide et de la plateforme SportBienEtre.ca, dont la mission est de contribuer à la création d'un environnement sportif sain, sécuritaire et harmonieux pour les jeunes sportifs du Québec et de fournir un service d'accompagnement aux différents acteurs du milieu sportif.

Le gouvernement a aussi créé le programme des ambassadeurs de l'esprit sportif qui se déplacent dans les écoles pour sensibiliser les jeunes à l'importance de la pratique du sport et du loisir dans un environnement sain et sécuritaire.

En juin 2018, l'Assemblée nationale a adopté à l'unanimité une motion « demandant au gouvernement de modifier, d'ici 2020, les règles de reconnaissance des fédérations sportives afin d'exiger l'adoption d'un plan d'action en matière de prévention des agressions physiques, psychologiques, émotionnelles et sexuelles dans la pratique d'un sport au Québec. »

À cet effet, les 5 et 6 février derniers, le Ministère a tenu une rencontre de deux jours avec les fédérations sportives et les organismes concernés, sur le thème Devenir meilleurs ensemble, dans le but de jeter les bases des modifications aux règles qui deviendront des conditions essentielles à la reconnaissance des fédérations et à leur financement.

Depuis 2017, le Programme de reconnaissance des fédérations sportives québécoises (PRFSQ) exige la mise en place d'une politique de vérification des antécédents judiciaires, s'appliquant à tous les administrateurs et administratrices, au personnel et aux personnes qui, comme les bénévoles, agissent en leur nom, tant dans leurs relations interpersonnelles qu'avec les membres (entraîneures, entraîneurs, officielles et officiels, athlètes et personnel de soutien).

Enfin, la ministre Charest a tenu à envoyer un message clair au milieu sportif en rappelant que beaucoup de travail reste à faire et que son ministère poursuivra le travail pour assurer la sécurité des athlètes.

Mme Charest se rendra à Red Deer en Alberta, dans le cadre des Jeux du Canada, qui se tiendront du 13 au 17 février. Elle profitera de l'occasion pour échanger avec ses homologues des autres provinces et territoires sur les bonnes pratiques en cette matière. Les initiatives québécoises intéressent déjà les autres gouvernements et plusieurs de nos meilleurs intervenants sont déjà sollicités dans le reste du Canada pour partager leur expertise.

Citation
« En tant que ministre, ma priorité sera toujours que les athlètes puissent pratiquer leur sport dans un environnement sain et sécuritaire. Le Québec est un leader au Canada en ce qui a trait aux moyens mis en place pour assurer leur sécurité. Nous pouvons toujours faire plus. À ce titre, nous poursuivons nos efforts avec nos partenaires, et tout le milieu sportif partage nos préoccupations. Il faut saluer les efforts passés et futurs qui nous permettront de bâtir un environnement sportif toujours plus accessible et sécuritaire.

Je tiens aussi à inciter les athlètes qui ont le sentiment que leur sécurité et leur intégrité sont compromises, à en parler, à chercher de l'aide et à dénoncer tout comportement inapproprié. C'est tous ensemble que nous atteindrons nos objectifs. »

Isabelle Charest, ministre déléguée à l'Éducation et ministre responsable de la Condition féminine.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/February2019/10/c4046.html

Partager