Salaire minimum au 1er mai 2019 - Le ministre Boulet annonce une hausse de 0,50 $ l'heure

GATINEAU, QC, le 30 janv. 2019 /CNW Telbec/ - Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet, annonce une hausse de 0,50 $ du taux général du salaire minimum, le faisant passer à 12,50 $ l'heure à compter du 1er mai 2019. Cette hausse profitera à 288 200 salariés.

Cette augmentation fera passer le ratio entre le salaire minimum et le salaire horaire moyen à 0,50 dès 2019-2020. Il s'agit d'une augmentation annuelle du revenu disponible variant entre 400 $ et 650 $, selon le nombre d'heures travaillées et la situation familiale des salariés.

Cette hausse de 4,17 % du salaire minimum augmente le revenu net disponible des salariés visés, favorise l'incitation au travail et contribue à réduire l'incidence de la pauvreté.

Citation

« En liant l'évolution du salaire minimum à celle du salaire horaire moyen, les salariés payés au salaire minimum profitent de la croissance générale des salaires et de l'évolution de l'économie. De cette manière, notre gouvernement contribue à l'augmentation du pouvoir d'achat des travailleurs les plus vulnérables sans nuire à l'emploi et à la compétitivité des entreprises. »

Jean Boulet, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie

Faits saillants

  • À compter du 1er mai 2019, le taux général du salaire minimum passera à 12,50 $ l'heure (+0,50 $), le salaire minimum payable aux salariés rémunérés au pourboire sera fixé à 10,05 $ l'heure (+0,25 $) et celui des cueilleurs de framboises ou de fraises passera respectivement à 3,71 $ (+0,15 $) et à 0,99 $ (+0,04 $) du kilogramme.
  • Il est prévu que le salaire horaire moyen soit de 24,92 $ en 2019-2020. Cette donnée provient du ministère des Finances.
  • Avec cette hausse à 12,50 $ l'heure le 1er mai 2019, le gouvernement du Québec prévoit relever le ratio entre le salaire minimum et le salaire horaire moyen à 0,50, et ce, pour la période 2019-2020. Le pouvoir d'achat des salariés à faible revenu ainsi que leur participation à l'enrichissement collectif seront accrus, et l'équilibre qui doit être maintenu pour que les entreprises demeurent compétitives sera préservé.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/January2019/30/c6784.html

Partager