Nouveau ministre de l'Environnement - «La lutte aux changements climatiques ne devrait pas se résumer à des opérations de communication» - Ruba Ghazal

MONTRÉAL, le 8 janv. 2019 /CNW Telbec/ - Avec le remplacement de MarieChantal Chassé à la tête du ministère de l'Environnement, Québec solidaire s'inquiète encore davantage de l'importance que le gouvernement de M. Legault accorde à l'environnement et à la crise climatique.

« François Legault semble avoir procédé à ce changement de garde précipité en raison des bévues de communication de Mme Chassé. À Québec solidaire, on souhaite vraiment que la lutte aux changements climatiques ne se résume pas à des opérations de communication. Ce n'est pas seulement le fait d'être un bon communicateur qui fera de M. Charette un bon ministre de l'Environnement », affirme Ruba Ghazal, responsable en matière de transition économique et écologique pour Québec solidaire.

« La simple communication environnementale ne nous aidera pas à lutter contre les changements climatiques. On espère que M. Charette aura une réelle influence au sein de son gouvernement. S'il a besoin d'aide pour prendre connaissance de ses dossiers, Québec solidaire se fera un plaisir de collaborer avec lui », a proposé Mme Ghazal.

« Il faut que le gouvernement ait un plan et qu'il y ait de l'argent alloué à la transition économique. Le ministère de l'Environnement ne doit plus être le ministère faible qu'il a trop souvent été par le passé. Il faut un leardership fort et un travail d'équipe avec les ministères concernés par la transition énergétique, d'autant que ce remplacement retarde encore une fois la mise en oeuvre des mesures nécessaires de lutte aux changements climatiques », conclut Mme Ghazal.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/January2019/08/c7177.html

Partager