Dépotoir de Coventry au Vermont - Marie Montpetit interpelle le gouvernement pour protéger le lac Memphrémagog

QUÉBEC, le 7 déc. 2018 /CNW Telbec/ - La députée de Maurice-Richard et porte-parole de l'opposition officielle en matière d'environnement, Mme Marie Montpetit, a profité de la période des questions à l'Assemblée nationale pour interpeller le premier ministre ainsi que la ministre de l'Environnement à propos de l'agrandissement du site d'enfouissement de Coventry au Vermont.

L'entreprise propriétaire du site peut désormais enfouir jusqu'à 600 000 tonnes de déchets juste à proximité de la rivière Black, un affluent du lac Memphrémagog.

« Il y a quelques semaines, la ville de Newport a annoncé qu'elle cesserait définitivement de s'occuper de l'assainissement des eaux du lixiviat provenant du dépotoir de Conventry. Cette décision est catastrophique, elle augmente considérablement les risques de contamination du lac Memphrémagog », a déclaré Marie Montpetit.

Préoccupés, tant le gouvernement fédéral et les élus locaux que les citoyens de l'Estrie se sont mobilisés dans le dossier. Le seul acteur qui semble absent pour le moment, c'est la ministre de l'Environnement.

« Est-ce que le gouvernement s'engage auprès de la MRC de Memphrémagog et des résidents de l'Estrie à tout mettre en œuvre pour s'assurer de protéger le lac Memphrémagog? François Legault s'est contenté de répondre que le gouverneur du Vermont l'avait assuré qu'il n'y avait aucun risque de déversement. C'est la source d'approvisionnement en eau de Sherbrooke et de Magog, on ne peut pas prendre cet enjeu à la légère », a conclu Marie Montpetit.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/December2018/07/c2027.html

Partager