La Tablée des chefs - Le gouvernement du Québec accorde 5 millions de dollars

QUÉBEC, le 3 mai 2018 /CNW Telbec/ - À l'occasion du lancement du mouvement social Nourrir le monde, un surplus à la fois, qui remplace le programme de récupération alimentaire de La Tablée des chefs, le gouvernement du Québec annonce l'octroi d'une aide financière de 5 millions de dollars sur cinq ans. L'aide accordée permettra de soutenir la mission de cet organisme qui consiste à orienter davantage les surplus alimentaires vers les personnes en situation de pauvreté et à initier plus de jeunes à la cuisine et à la saine alimentation.

Le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, M. Laurent Lessard, en a fait l'annonce à l'École de cuisine à saveur sociale de Montréal. Il a précisé que cette contribution financière du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ) respecte sa volonté de valoriser les surplus alimentaires et d'améliorer les connaissances et les compétences culinaires des jeunes de 12 à 17 ans, comme le Ministère s'y est engagé en adhérant au Plan d'action gouvernemental pour l'inclusion économique et la participation sociale 2017-2023.

Cette initiative vient aussi appuyer les orientations de la Politique bioalimentaire 2018-2025 - Alimenter notre monde du MAPAQ qui vise, entre autres choses, à accroître les connaissances alimentaires et le dialogue avec les consommateurs. La réduction du gaspillage et des pertes alimentaires, notamment en favorisant les dons alimentaires, figure également parmi les objectifs de la Politique.

Citations

« La gestion des surplus alimentaires représente un défi que les secteurs de l'hôtellerie, de la restauration et des institutions doivent relever. Lorsqu'ils sont valorisés, ces surplus peuvent permettre à des personnes en situation d'insécurité alimentaire de mieux se nourrir, d'où toute l'importance d'appuyer des initiatives qui contribuent à contrer le gaspillage alimentaire. En ce sens, le programme de récupération alimentaire a largement prouvé son utilité et son bien-fondé, en poursuivant des objectifs à la fois éducatifs et alimentaires, conformément à la Politique bioalimentaire du Québec annoncée le 6 avril dernier. »

M. Laurent Lessard, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation

« Avec le Plan d'action gouvernemental pour l'inclusion économique et la participation sociale 2017-2023, le Québec s'est donné pour objectif de sortir plus de 100 000 personnes de la pauvreté d'ici 2023. Pour atteindre cet objectif ambitieux, il convient de travailler de concert avec tous les acteurs de la société. En misant sur la récupération alimentaire, l'éducation, le savoir-faire et la santé, le mouvement social Nourrir le monde, un surplus à la fois de La Tablée des chefs contribue à donner des outils et des moyens aux personnes à faible revenu pour améliorer leur situation. »

M. François Blais, ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale

« Nous sommes très heureux de pouvoir compter sur cette aide financière qui nous permettra d'aller encore plus loin dans la réalisation de notre mission d'aider à nourrir les personnes dans le besoin et de développer l'éducation culinaire des jeunes. La cuisine comme ingrédient du changement social, c'est une recette gagnante, puissante et savoureuse. Nous y croyons fermement à La Tablée des chefs! »

M. Jean-François Archambault, directeur général et fondateur de La Tablée des chefs

Faits saillants

  • Organisme sans but lucratif créé en 2002, La Tablée des chefs accomplit sa mission en deux volets : « Nourrir » et « Éduquer ».
  • Le Plan d'action gouvernemental pour l'inclusion économique et la participation sociale 2017-2023, qui implique des investissements de près de 3 milliards de dollars, poursuit l'objectif principal de sortir plus de 100 000 personnes de la pauvreté. Ce plan prévoit la mise en œuvre de mesures ambitieuses pour faire reculer la pauvreté, dont un investissement de 1,25 milliard de dollars pour l'instauration, d'ici 2023, d'un revenu de base pour les personnes ayant des contraintes graves en matière d'emploi.

Liens connexes

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/May2018/03/c3941.html

Partager