Économie, climat, culture et immigration au cœur d'une nouvelle coopération entre le Québec et le Pays basque

QUÉBEC, le 31 oct. 2017 /CNW Telbec/ - Au terme d'un entretien qui a eu lieu aujourd'hui à Québec, le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, et le président du Gouvernement du Pays basque, Iñigo Urkullu, ont signé un Protocole d'entente qui jette les bases d'un rapprochement entre les sociétés québécoise et basque dans le contexte, notamment, de l'application provisoire de l'Accord économique et commercial global entre le Canada et l'Union européenne. Le Québec et le Pays basque souhaitent à cet effet favoriser l'échange d'informations sur les occasions d'affaires et d'investissements de part et d'autre, en misant en particulier sur la capacité d'innovation de leurs entreprises et des milieux de la recherche.

La lutte contre les changements climatiques constitue également un secteur de collaboration prioritaire. Le premier ministre du Québec et le président Urkullu avaient émis le souhait, lors de leur rencontre en marge de la Conférence de Paris sur les changements climatiques, en 2015, d'approfondir la collaboration dans ce domaine. Notons que le Québec et le Pays basque participent déjà tous deux à l'Alliance des États fédérés et régions du Climate Group, de même qu'au Réseau des gouvernements régionaux pour un développement durable (nrg4SD).

Le Québec et le Pays basque reconnaissent la culture comme une composante indissociable du développement de leurs sociétés et entendent favoriser une collaboration culturelle plus étroite. Le premier ministre et le président ont annoncé, aujourd'hui même, la signature d'une entente dans le domaine de la danse entre le Conseil des arts et des lettres du Québec, l'École de danse contemporaine de Montréal et les compagnies basques Dantzaz et Tabakalera ainsi que Gipuskoako Foru Aldundia, la Direction de la Culture de la Province autonome de Gipuzkoako. Cette entente contribuera au développement des liens culturels entre le Québec et le Pays basque en permettant l'échange de chorégraphes.

Les deux chefs de gouvernement souhaitent stimuler l'échange d'expertise dans le domaine maritime, qui constitue, autant pour le Québec que pour le Pays basque, une composante historique de leurs économies. De plus, le Québec et le Pays basque entendent promouvoir une société ouverte où des personnes de cultures et d'origines diverses ont une volonté commune de vivre ensemble. Les échanges de connaissances et de bonnes pratiques en ce sens seront ainsi encouragés.

Finalement, le premier ministre du Québec a échangé avec le président Urkullu sur la Politique d'affirmation du Québec et de relations canadiennes, un modèle qui permet d'affirmer l'identité nationale forte du Québec à l'intérieur du Canada.

Citations :

« Le monde vit présentement de profonds changements qui bousculent l'économie et l'ordre social des pays. Les défis à relever au 21e siècle sont nombreux et nous réussirons à les transformer en opportunités si nous renforçons nos partenariats et misons sur de nouvelles collaborations. Le Québec et le Pays basque partagent tous deux, historiquement, un fort attachement à leur langue, à leur culture et à leur identité. Si nous posons aujourd'hui les bases d'une collaboration qui apparaît naturelle, c'est aussi parce que nous partageons cette volonté de miser sur la capacité d'innovation de nos économies pour assurer le développement durable de nos sociétés. Pour nous, le Québec du 21e siècle est fier, s'affirme et prend sa place au Canada et dans le monde. »

Philippe Couillard, premier ministre du Québec

Après cette rencontre, le Lehendakari a remercié le premier ministre Couillard de son bon accueil et de l'intérêt qu'il a démontré en signant l'Accord. Selon le Lehendakari, le Québec est un grand allié économique et culturel, mais également un exemple de solution née du dialogue et de l'accord des nations à l'intérieur des États. « Nous avons en commun une histoire de relation de plus en plus forte et, surtout, une manière de gouverner qui se distingue par son approche de la collaboration et de la coopération », a affirmé le Lehendakari, qui s'est montré convaincu que cet accord sera bénéfique pour les citoyens du Québec et d'Euskadi.

Iñigo Urkullu, président du Gouvernement du Pays basque

Faits saillants :

  • Protocole d'entente portant sur la coopération entre le Québec et le Pays basque
  • Entente portant sur l'échange de résidences d'artistes
  • Réalisée à l'invitation du premier ministre du Québec, cette visite du président Urkullu est la toute première visite officielle au Québec d'un chef de gouvernement basque.
  • Cette visite fait suite à un premier entretien entre le premier ministre et le président Ukullu qui a eu lieu en décembre 2015 en marge de la Conférence de Paris sur les changements climatiques.
  • Le président Urkullu est accompagné de la ministre du Développement économique et du Transport, María Aránzazu Tapia Otaegi, et de la secrétaire générale des Affaires extérieures, María Ángeles Elorza Zubiria.
  • Le Pays basque figure au deuxième rang pour son PIB par habitant (31 805 €, soit environ 48 000 $, en 2016) parmi les dix-sept communautés autonomes de l'Espagne.
  • L'aéronautique, les technologies environnementales, l'économie sociale, le coopératisme et les biotechnologies comptent parmi les principaux secteurs d'activités économiques du Pays basque.
  • Les échanges économiques entre le Québec et le Pays basque reposent principalement sur le secteur de l'aéronautique.
  • À noter également que le président du Gouvernement du Pays basque a rencontré le ministre de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion, David Heurtel, hier et qu'il rencontrera aujourd'hui le ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne, Jean-Marc Fournier, et la ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, Marie Montpetit. De plus, la ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et la ministre responsable de la Stratégie numérique, Dominique Anglade, rencontrera la ministre du Développement économique et du Transport du Gouvernement du Pays basque, Maria Aranzazu Tapia Otaegi.

Liens connexes :

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/October2017/31/c6111.html

Partager