Ouverture du Centre de justice de proximité du Nunavik

QUÉBEC, le 15 févr. 2019 /CNW Telbec/ - La ministre de la Justice et procureure générale du Québec, Mme Sonia LeBel, est heureuse d'annoncer l'ouverture d'un nouveau centre de justice de proximité (CJP) dans la communauté inuite d'Inukjuak, au Nunavik. L'implantation de ce centre représente un investissement régional de 548 387 $ de la part du gouvernement du Québec. Le CJP sera administré par la Société Makivik.

Rappelons que les CJP ont pour mission d'offrir aux justiciables des services gratuits d'information juridique, de soutien et d'orientation, en complémentarité avec les ressources existantes.

L'équipe du CJP offrira ses services en tenant compte du contexte particulier de la région, notamment l'isolement géographique des villages inuits. En collaboration avec des partenaires du milieu, dont le bureau local de l'aide juridique, l'équipe du CJP sera appelée à circuler de façon itinérante sur le territoire du Nunavik afin de rencontrer les justiciables. La radio communautaire et les médias sociaux seront également utilisés comme canaux de diffusion d'information.

Citation :

« L'implantation d'un CJP au Nunavik contribuera de façon importante à rendre accessible aux populations nordiques une information juridique vulgarisée et adaptée à leur réalité. En soutenant ce projet, qui a été développé et réalisé en collaboration constante avec nos partenaires inuits, le gouvernement du Québec favorise l'amélioration de l'accès à la justice pour tous les justiciables, où qu'ils se trouvent sur notre territoire. »

Sonia LeBel, ministre de la Justice et procureure générale du Québec

« La Société Makivik a mis en place le Centre de justice de proximité du Nunavik afin de donner accès à de l'information juridique pertinente aux Inuits du Nunavik. Le Centre, établi à Inukjuak, a entre autres pour mission d'informer et de soutenir les Nunavimmiut quant à leurs droits et responsabilités. Nous souhaitons que les services d'information et d'accompagnement du Centre en droit notarial et les cliniques juridiques itinérantes mènent à une amélioration de l'accessibilité à la justice pour la population du Nunavik. La Société Makivik continue à travailler pour une justice par et pour les Inuits. »

Charlie Watt, président de la Société Makivik

Information complémentaire
La mise en place de CJP s'inscrit dans le Plan stratégique 2015-2020 du ministère de la Justice du Québec. Ce dernier vise à ce que 12 régions du Québec bénéficient des services d'un CJP d'ici 2020.

Outre le Nunavik, les CJP sont présents dans le Bas-Saint-Laurent, dans la Capitale‑Nationale, dans la grande région de Montréal, en Outaouais, en Gaspésie‑Îles‑de-la-Madeleine, au Saguenay‒Lac-Saint-Jean, en Montérégie, sur la Côte-Nord et en Mauricie. Depuis leur ouverture en 2010, ces centres ont traité près de 120 000 demandes d'information juridique.

Les CJP sont financés par le Fonds Accès Justice, sous la responsabilité du ministère de la Justice.

Lien connexe :

Centres de justice de proximité : www.justicedeproximite.qc.ca

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/February2019/15/c1438.html

Partager