Tournée québécoise En action pour la main-d'œuvre - Le ministre Jean Boulet rencontre les partenaires du marché du travail du Bas-Saint-Laurent

RIVIÈRE-DU-LOUP, QC, le 22 févr. 2019 /CNW Telbec/ - Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet, a continué sa tournée du Québec, réalisée dans le cadre de la Grande corvée, en s'arrêtant dans le Bas-Saint-Laurent pour y rencontrer des partenaires et intervenants du marché du travail.

Cette tournée vise à mobiliser ceux-ci pour contrer les problématiques régionales liées à la rareté de la main-d'œuvre. Lors des échanges, le ministre Boulet a dévoilé un portrait exhaustif du marché du travail du Bas-Saint-Laurent. Ce document d'information permet notamment de renseigner les acteurs du milieu, leur permettant ainsi d'obtenir un état de la situation pour cette région.

Il s'agit du troisième arrêt de la tournée québécoise du ministre. Il en a profité pour dévoiler un nouveau bilan de la Grande corvée, qui vise à joindre, à écouter et à outiller les entreprises qui évoluent dans un contexte de rareté de la main-d'œuvre. Cette action se déroulera en continu et s'inscrit désormais comme une nouvelle façon de communiquer et d'échanger avec les entreprises du Québec. 

À ce jour, près de 2109 entreprises ont été appelées à travers le Québec. Dans le Bas-Saint-Laurent, le personnel du ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale a contacté 133 entreprises et il a pu échanger avec 111 d'entre elles sur leurs besoins de main-d'œuvre. Des conseillers aux entreprises rencontreront plus tard plusieurs de ces entreprises. Ces activités s'ajoutent aux interventions du Ministère déjà en cours dans les entreprises de la région.

Soutenir les entreprises ayant des difficultés de recrutement
La rareté de la main-d'œuvre représente un défi pour les acteurs du marché du travail. Le ministre a profité de l'occasion pour annoncer une mesure permettant de soutenir les entreprises touchées par cette situation. L'enveloppe totale du Programme de formations de courte durée privilégiant les stages dans les professions priorisées par la Commission des partenaires du marché du travail pour 2019-2020 est maintenant de 15 millions de dollars, 5 millions ayant été ajoutés pour la nouvelle année financière. Le tout provient du Fonds de développement et de reconnaissance des compétences de la main-d'œuvre.

Rappelons que ce programme permet de couvrir des frais de formation liée au développement des compétences de personnes déjà à l'emploi d'une entreprise, mais qui sont dégagées de leurs tâches pour bénéficier d'une formation, ou de personnes nouvellement embauchées qui occuperont un poste au plus tard à la fin du projet de formation. Il a également l'avantage de favoriser le développement de l'employabilité des travailleurs.

Une aide concrète pour Simetech Environnement
Le ministre, M. Jean Boulet, a profité de l'occasion également pour annoncer l'attribution d'une aide financière de près de 377 000 $ à Simetech Environnement, une filiale de Campor Environnement, dans le cadre de ce programme.

Ce soutien concerne un projet de formation en alternance travail-études, qui permettra à 15 employés d'être formés et d'obtenir une attestation d'études professionnelles en nettoyage industriel, un domaine où la main-d'œuvre manque. Ils occuperont ainsi 15 postes de nettoyeurs spécialisés que l'entreprise avait de la difficulté à pourvoir.

Citation :

« Afin de soutenir les entreprises du Bas-Saint-Laurent et de l'ensemble du Québec touchées par la rareté de la main-d'œuvre, mon gouvernement agit de manière concrète et en continu. Je suis persuadé que ce programme aura des retombées positives dans toutes nos régions. Nous continuerons de mettre en place des mesures bénéfiques pour nos entreprises et nos travailleuses et travailleurs. »

Jean Boulet, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie

Faits saillants :

  • M. Boulet se rendra dans toutes les régions du Québec dans le cadre de sa tournée provinciale afin de rencontrer les partenaires du marché du travail pour, entre autres, leur présenter sa vision des actions à poser afin de soutenir les entreprises devant composer avec la rareté de la main-d'œuvre et leur faire connaître les programmes, mesures et services du Ministère. Il a effectué des arrêts en Mauricie (4 février) et dans Lanaudière (18 février).
  • Rappelons que M. Boulet a fait savoir que l'intervention du Ministère relative à la main-d'œuvre se déploie sur quatre fronts, soit :
    • Intégrer le plus grand nombre de personnes au marché du travail, entre autres, les personnes handicapées, les travailleurs expérimentés, les Autochtones et les personnes immigrantes.
    • Adapter la main-d'œuvre actuelle pour soutenir les travailleurs afin d'actualiser leurs compétences pour répondre aux transformations de l'économie en leur offrant de la formation continue.
    • Préparer la future main-d'œuvre en offrant des formations adaptées à l'évolution des besoins du marché et en orientant les jeunes vers ces domaines.
    • Accroître la productivité des entreprises en les accompagnant dans la mise en place de solutions pour compenser la rareté de la main-d'œuvre, soit par la réorganisation du travail, l'acquisition d'équipement, la numérisation, la robotisation, les technologies de l'information, la recherche et le développement.
  • La Grande corvée, réalisée par près de 200 conseillers du Ministère, a été annoncée le 17 janvier dernier.
  • Les entreprises qui souhaitent obtenir de l'information peuvent en tout temps joindre un conseiller aux entreprises du Ministère au bureau de Services Québec ou au centre local d'emploi le plus près.

Lien connexe

Programme de formations de courte durée privilégiant les stages dans les professions priorisées par la CPMT

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/February2019/22/c4723.html

Partager