Québec annonce une aide financière de près de 155 000 $ à Mont SUTTON pour un projet de formation novateur en francisation

QUÉBEC, le 14 nov. 2019 /CNW Telbec/ - Le gouvernement du Québec annonce une aide financière de près de 155 000 $ à Mont SUTTON afin d'offrir à 11 de ses travailleurs unilingues anglophones et allophones un programme de francisation contribuant à développer leurs compétences tout en répondant aux besoins de main-d'œuvre de l'entreprise.

Ce projet novateur permet à ces travailleurs de la Montérégie de prolonger leur période d'emploi, de suivre une formation en français pendant la basse saison touristique (automne 2019 et printemps 2020) et d'occuper un emploi chez Mont SUTTON ou chez l'un de ses partenaires pendant la haute saison (hiver 2019 et été 2020).

Pour ce projet, le ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale a octroyé près de 106 000 $ dans le cadre du projet pilote de soutien aux travailleuses saisonnières et aux travailleurs saisonniers. Ce soutien a permis de développer les formations Francisation en milieu touristique et Service à la clientèle en français en milieu touristique, soit deux formations adaptées aux besoins particuliers de l'industrie. Il vise à défrayer les salaires des travailleurs pendant leurs périodes de formation, contribuant ainsi à réduire leurs périodes de chômage durant l'année.

Une contribution financière de 48 800 $ est aussi versée par le ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur pour les coûts de formation.

Ce projet de formation en francisation est le fruit d'un partenariat entre Mont SUTTON, la Corporation de l'employabilité et du développement économique communautaire (CEDEC), le Centre local d'emploi de Brome-Missisquoi et la commission scolaire Eastern Townships, qui offre des services de la formation générale des adultes et de la formation professionnelle.

Citations :

« Dans le contexte de rareté de la main-d'œuvre, c'est avec fierté que votre gouvernement soutient financièrement Mont SUTTON pour ce projet novateur, qui permet de développer les compétences de la main-d'œuvre locale afin qu'elle soit mieux outillée pour occuper un emploi en service à la clientèle en milieu touristique. Ce projet permet de répondre à des défis propres au travail saisonnier. »

Jean Boulet, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie

« L'amélioration de l'employabilité est l'une des retombées importantes de la francisation et de la formation continue. Par l'entremise de l'offre de francisation en entreprise nous souhaitons soutenir le projet de Mont SUTTON pour contribuer au développement de compétences langagières en français et au développement de la compétence interculturelle de ses employés. »

Jean-François Roberge, ministre de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur

« Ce projet de formation en francisation en milieu touristique répond à un réel besoin des entreprises de ce domaine dans la région. Avec cette initiative, notre gouvernement et le Mont SUTTON s'allient dans un projet qui démontre bien l'engagement de l'industrie touristique à trouver des solutions nouvelles pour répondre aux besoins de main-d'œuvre. Je suis particulièrement heureuse de cette annonce, car les retombées de ce projet seront bénéfiques, non seulement pour les entreprises touristiques de la MRC de Brome-Missisquoi, mais également pour leurs travailleurs et leur clientèle. »

Isabelle Charest, ministre déléguée à l'Éducation, députée de Brome-Missisquoi

« Le maintien des effectifs est un défi pour tout employeur et particulièrement dans l'industrie du tourisme, où plusieurs emplois sont de nature saisonnière. Ce programme de formation augmente les compétences de nos employés pour soutenir les opérations du Mont SUTTON lors de la prochaine saison et pour plusieurs hivers à venir. Ces travailleurs seront aussi de bons candidats pour d'autres exploitants d'entreprises touristiques qui ont besoin de personnel durant la saison estivale. »

Véronique Dumont, coordonnatrice des ressources humaines, Mont SUTTON

Faits saillants :

  • À 3,4 %, la Montérégie vient au 4e rang des régions ayant affiché le plus bas taux de chômage au Québec en septembre dernier.
  • Dans la MRC de Brome-Missisquoi, 4,9 % de la population âgée de 15 à 64 ans est anglophone, comparativement à 2,8 % de la population de la Montérégie issue du même groupe d'âge.
  • Le projet pilote de soutien aux travailleuses saisonnières et aux travailleurs saisonniers permet de soutenir les entreprises saisonnières en prolongeant la période d'emploi des travailleurs et travailleuses de ce secteur par l'offre d'une formation en entreprise et un soutien financier bonifié afin d'encourager ces entreprises à déposer davantage de projets de formation.
  • Rappelons que le ministre Boulet a lancé récemment le Plan d'action pour la main-d'œuvre, dont les objectifs sont de :
    • contrer le phénomène de rareté de la main-d'œuvre;
    • profiter du contexte actuel pour rendre le marché du travail encore plus compétitif, avec des emplois plus qualifiés;
    • développer notre sentiment de fierté face à nos emplois et à notre marché du travail.
  • Les entreprises ou les chercheurs d'emploi qui souhaitent obtenir plus d'information peuvent en tout temps joindre un conseiller aux entreprises ou un agent d'aide à l'emploi du MTESS au bureau de Services Québec ou au centre local d'emploi le plus près.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/November2019/14/c1896.html

Share