Intelligence artificielle - Le ministre Jean Boulet prévoit d'importantes retombées pour les entreprises et les travailleurs de la Mauricie

MONTRÉAL, le 15 juill. 2019 /CNW Telbec/ - À la suite de l'annonce d'une aide financière de 23,4 millions de dollars, répartie sur quatre ans, soit jusqu'en 2023, à SCALE AI (Supply Chain And Logistic Excellence Artificial Intelligence) afin de soutenir les entreprises et les travailleurs dans le contexte où l'intelligence artificielle est appelée à transformer le monde du travail, le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet, prévoit d'importantes retombées pour toutes les régions du Québec, notamment la Mauricie.

En effet, le projet de SCALE AI vise, à terme, à soutenir les entreprises et les travailleurs en leur offrant des formations de pointe adaptées aux particularités des centres économiques de partout au Québec, comme en Mauricie.

Formation sur mesure
Le projet visera la formation d'une cinquantaine de spécialistes, qui, par la suite, offriront un apprentissage sur mesure à des entreprises pour mettre en œuvre des projets d'accroissement de la productivité liés à l'utilisation de l'intelligence artificielle. 

En parallèle, une formation standardisée sera donnée à des travailleurs provenant de divers milieux de travail. Celle-ci sera offerte par des universités, des cégeps, des OBNL et des formateurs privés à tout travailleur souhaitant développer des compétences liées à l'intelligence artificielle. Au terme du projet, plus de 20 000 professionnels et spécialistes auront suivi ces formations.

Ce projet permettra d'adapter les compétences de la main‑d'œuvre actuelle et de répondre aux exigences liées aux transformations de l'économie en plus d'offrir un accompagnement aux entreprises dans la mise en place de solutions pour compenser la rareté de la main-d'œuvre et accroître leur productivité.

SCALE AI a été créé en 2018 dans le cadre de la création des « superamas » (supergrappes) par le gouvernement fédéral. Il est composé de 78 entreprises de toutes tailles et de tous les secteurs d'activité et compte 40 partenaires provenant de différents milieux, tels que des institutions universitaires, des associations professionnelles, des partenaires gouvernementaux, des incubateurs et des sociétés de capital de risque. Plus de 1 150 scientifiques en sciences des données, en intelligence artificielle et en recherche opérationnelle participent à ce consortium.

Citation :

« Le Québec est un pôle d'attraction sur la scène mondiale dans le domaine de l'intelligence artificielle, et les 5 à 10 prochaines années seront cruciales pour nous permettre d'assurer une transformation efficace et durable de notre économie dans toutes les régions du Québec. Les entreprises de la Mauricie et d'ailleurs ont avantage à prendre ce virage numérique puisque la formation spécifique des travailleuses et travailleurs permet notamment de faciliter le développement de stratégies innovatrices, de diversifier le bassin de talents et de développer de nouvelles opportunités de marché et de partenariats internationaux. »

Jean Boulet, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/July2019/15/c8862.html

Share