Négociations avec le SFPQ - La Sépaq déploie tous les efforts pour arriver à une entente

QUÉBEC, le 11 juill. 2019 /CNW Telbec/ - Le président-directeur général de la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq), Jacques Caron, réitère que tous les efforts sont mis en œuvre pour éviter une grève dans les établissements de la Sépaq.

« L'échéancier de négociation a été convenu en janvier conjointement avec la partie syndicale. Il a été suivi à la lettre et les discussions ont été menées dans un temps record. Avec neuf conventions collectives à régler, c'était un calendrier ambitieux. Par conséquent, il est étonnant de voir ce recours précipité aux avis de grève de la part du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) », estime Jacques Caron.

Le PDG de la Sépaq ajoute que la grève est toujours évitable. « Il reste encore cinq jours de négociation et nous avons une volonté réelle de régler, et ce, afin de trouver une entente satisfaisante avec nos employés et ainsi éviter les inconvénients engendrés par cette situation aux Québécois en vacances », a-t-il fait valoir.

Rappel des faits

  • Lors des premières rencontres, en janvier, les deux parties ont convenu, ensemble, d'un calendrier de travail qui menait au 5 juin, et qui a été prolongé au 25 juillet d'un commun accord.
  • Le 5 février, les deux parties ont commencé à discuter de leurs intérêts respectifs selon la méthode de négociation basée sur les intérêts (NBI).
  • Les parties ont aussi convenu de commencer par le volet normatif, qui a pris plus de temps que prévu et qui est pratiquement réglé.
  • Des rencontres de travail ont eu lieu de façon soutenue. Le travail s'est toujours fait sur un ton harmonieux et respectueux; les canaux de communication sont demeurés ouverts.
  • Les discussions sur le volet monétaire ont commencé le 26 juin.
  • À la suite du dépôt de la proposition patronale, le jeudi 4 juillet, le syndicat s'est retiré de la table. Le dialogue a toutefois été rétabli dès le lundi 8 juillet.
  • Une séance de négociations a eu lieu le mardi 9 juillet. Des travaux préparatoires étaient réalisés mercredi et jeudi. Les négociations reprennent vendredi.

Rappelons que, comme société d'État, la Sépaq doit mener ses négociations selon les paramètres et les balises établis par le gouvernement.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/July2019/11/c3002.html

Share