Conditions difficiles du marché de l'aluminium - Le gouvernement doit créer un comité d'action

QUÉBEC, le 31 oct. 2019 /CNW Telbec/ - Le gouvernement Legault doit former, dès maintenant, un comité d'action pour assurer l'avenir du secteur de l'aluminium au Québec. Les conditions de marché difficiles créent une pression forte sur les quelque 680 entreprises québécoises liées à cette industrie.

La porte-parole libérale en matière d'économie, Mme Dominique Anglade, a profité de la période de questions à l'Assemblée nationale pour demander au ministre de l'Économie, M. Pierre Fitzgibbon, de créer ce comité d'action.

Les grappes industrielles impliquées, les experts, les représentants du gouvernement provincial ainsi que les élus municipaux concernés doivent établir rapidement un plan d'action pour identifier des moyens concrets qui permettront de soutenir l'industrie.

Le secteur de l'aluminium au Québec est affecté par la demande à la baisse et une offre qui augmente en raison de la surproduction chinoise. L'incertitude liée aux guerres tarifaires influence également ce secteur névralgique pour le Québec avec plus de 33 000 emplois.

Une industrie présente dans plusieurs régions du Québec notamment sur la Côte-Nord, en Mauricie et au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Rio Tinto a d'ailleurs reporté deux projets d'investissements majeurs à Jonquière et Alma. Le développement économique de la région est affecté et le milieu réclame une intervention du gouvernement Legault.

« C'est le moment d'agir. Il ne faut pas attendre que les choses se détériorent. Nous avons des signes précurseurs qui sonnent l'alarme et indiquent qu'il faut définir, dès maintenant, l'avenir que l'on souhaite pour cette industrie. Lorsqu'une surtaxe sur l'acier et l'aluminium a été imposée aux entreprises québécoises dès le jour 1 les gouvernements étaient au rendez-vous pour les soutenir. La mise en place d'un comité d'action permettra de réfléchir aux moyens qui peuvent être pris pour réduire les impacts des conditions de marché actuelles. »

Dominique Anglade, porte-parole libérale en matière d'économie.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/October2019/31/c8329.html

Share