Chute mortelle d'un travailleur de Réfrigération Drummond inc. alors qu'il descendait dans une échelle : la CNESST dévoile les conclusions de son enquête

TROIS-RIVIÈRES, QC, le 22 mars 2018 /CNW Telbec/ - La CNESST rend aujourd'hui publiques les conclusions de son enquête sur l'accident du travail ayant coûté la vie à M. Dominic Fortin, frigoriste au service de l'entreprise Réfrigération Drummond inc., le 31 août 2017, à Drummondville.

Chronologie de l'accident

Le jour de l'accident, M. Fortin se rendait à un immeuble situé sur le boulevard Saint-Joseph pour terminer des travaux de réparation du système de climatisation, situé sur la toiture de l'édifice. Pour accéder au toit, il est monté dans une échelle portative à coulisses qu'il avait installée sur le côté sud du bâtiment. Après avoir finalisé le remplacement du compresseur, M. Fortin a emprunté de nouveau l'échelle afin de descendre du toit. En amorçant sa descente dans l'échelle, celle-ci s'est mise à glisser vers le sol, provoquant le déséquilibre du travailleur qui a fait une chute de près de 8 mètres. Retrouvé gisant au sol, M. Fortin a été transporté au centre hospitalier, où il est décédé quelques heures plus tard des suites de ses blessures.

Les causes de l'accident

L'enquête a permis à la CNESST de retenir deux causes pour expliquer l'accident :

  • Le glissement de l'échelle, au moment où le travailleur amorçait sa descente, a entraîné son déséquilibre et sa chute;
  • La planification des travaux nécessitant l'accès aux toitures, notamment le matériel fourni et la méthode d'utilisation d'une échelle, exposait le travailleur à une chute. En effet, l'échelle utilisée par le travailleur ne possédait pas la longueur nécessaire pour permettre un accès sécuritaire et n'était pas fixée.

À la suite de cet accident, la CNESST a interdit à l'employeur, Réfrigération Drummond inc., l'utilisation d'une échelle portative comme moyen d'accès à un toit jusqu'à ce qu'il élabore une méthode de travail sécuritaire. La CNESST a également exigé que l'employeur informe et forme ses travailleurs sur la méthode de travail mise en place. L'employeur s'est conformé à ces exigences.

Comment éviter un tel accident

Lorsqu'une échelle est utilisée comme moyen d'accès, quatre règles de sécurité doivent être appliquées :

  1. L'échelle doit être appuyée sur une base solide.
  2. Elle doit dépasser l'appui supérieur d'au moins 900 mm (35 po).
  3. Elle doit être attachée solidement.
  4. Le travailleur doit avoir les mains libres pour y monter.

Par la loi, l'employeur est tenu de prendre les mesures nécessaires pour protéger la santé et assurer la sécurité et l'intégrité physique de ses travailleurs. Il a également l'obligation de s'assurer que l'organisation du travail ainsi que les équipements, les méthodes et les techniques pour l'accomplir sont sécuritaires.

Les travailleurs doivent faire équipe avec l'employeur pour repérer les dangers et mettre en place les moyens pour les éliminer ou les contrôler.

Suivis de l'enquête

  • Pour que leurs membres en soient informés, la CNESST transmettra les conclusions de son enquête à :
    • l'Association des constructeurs de routes et grands travaux du Québec,
    • l'Association de la construction du Québec,
    • l'Association des professionnels de la construction et de l'habitation du Québec,
    • l'Association québécoise des entrepreneurs en infrastructure,
    • l'Association patronale des entreprises en construction du Québec,
    • l'Association des entrepreneurs en construction du Québec.
  • Le rapport d'enquête sera diffusé dans les établissements de formation offrant le programme d'études en bâtiments et travaux publics pour sensibiliser les futurs travailleurs.

Liens utiles

Rapport d'enquête : http://www.centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/pdf/Enquete/ed004172.pdf 
Photo (libre de droits) | Source : CNESST:
cnesst.gouv.qc.ca/salle-de-presse/PublishingImages/refrigeration-drummond.jpg 
Pour plus d'information sur la prévention des accidents lors du travail en hauteur : http://cnesst.gouv.qc.ca/echelle.

La CNESST, votre porte d'entrée en matière de travail

La CNESST offre aux employeurs et aux travailleurs une porte d'entrée unique et une expertise intégrée en matière de normes du travail, d'équité salariale et de santé et de sécurité du travail. Sa structure de gouvernance est paritaire. Elle a notamment pour mission de gérer le Fonds de la santé et de la sécurité du travail, un fonds entièrement autofinancé dont elle est la fiduciaire.

Pour plus d'information, visitez notre site Web à cnesst.gouv.qc.ca et suivez-nous sur Facebook (facebook.com/cnesst), Twitter (twitter.com/cnesst) et LinkedIn (linkedin.com/company/cnesst).

 

Source :

Audréane Lafrenière, responsable des communications


CNESST - Direction régionale de la Mauricie et du Centre-du-Québec


Tél. :1 800 668-6210, poste 3276

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/March2018/22/c4671.html

Partager