Gaz naturel liquéfié sur la Côte-Nord et dans le Nord-du-Québec - 25 M$ destinés aux établissements industriels convertis ou en voie de se convertir au gaz naturel

QUÉBEC, le 21 janv. 2020 /CNW Telbec/ - Le ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles lance le Programme d'aide financière pour la construction d'infrastructures de stockage de gaz naturel liquéfié et de regazéification au bénéfice des établissements industriels de la Côte-Nord et du Nord-du-Québec convertis ou en voie de se convertir au gaz naturel. Il s'agit d'une somme de 25 M$ sur trois ans qui soutiendra une partie des investissements que les grands établissements industriels devront assumer pour passer d'une utilisation et d'un approvisionnement de produits pétroliers à une utilisation et un approvisionnement de gaz naturel.

Le programme a d'abord pour but de contribuer à la réduction de la consommation de produits pétroliers et des émissions de gaz à effet de serre (GES) du secteur industriel du Québec.

Il a comme objectifs spécifiques :

  • de contribuer à rentabiliser une ou des solutions de desserte en GNL sur la Côte-Nord et dans le Nord-du-Québec en réduisant les coûts d'implantation des projets;
  • de réduire les émissions de GES des grands établissements industriels situés dans ces régions;
  • de réduire progressivement l'utilisation de produits pétroliers plus polluants, tels que le mazout lourd et léger, de ces établissements;
  • d'accroître la quantité de GNL qu'ils consomment.

Faits saillants 

  • La Côte-Nord est la seule région industrielle du Québec qui n'est pas desservie en gaz naturel. Sa consommation en produits pétroliers, notamment en mazout, est donc très importante dans un contexte où les technologies électriques ne peuvent encore répondre à certaines activités industrielles. 
  • L'accès au gaz naturel, dont la demande pourrait atteindre les 225 000 mètres cubes par année sur la Côte-Nord, représentera un avantage économique majeur pour le secteur industriel de cette région. De plus, les émissions de GES des établissements industriels qui se seront convertis au gaz naturel en remplacement de produits pétroliers plus polluants seront rapidement diminuées de façon importante.
  • Il est reconnu que l'utilisation de gaz naturel émet environ 30 % moins de GES que l'utilisation de mazout. De plus, plusieurs projets sont en cours d'élaboration au Québec afin de produire du gaz naturel renouvelable, c'est-à-dire à partir de biomasse ou des émissions de lieux d'enfouissement techniques.
  • Le 30 mai 2019, le ministre Julien dévoilait les résultats de l'appel de projets pour l'approvisionnement de la Côte-Nord en gaz naturel liquéfié ainsi que les noms des promoteurs qui se sont qualifiés au terme du processus. Les entreprises de la région de la Côte-Nord, et potentiellement du Nord-du-Québec, pourront s'approvisionner auprès du fournisseur de leur choix, en fonction de leurs besoins spécifiques.

Liens connexes

Source :
Catherine Ippersiel
Relationniste de presse
Ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles
Tél. : 418 627-8609, poste 3071

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/January2020/21/c1061.html

Partager