Participer à l'avenir - Le BAPE établit des partenariats et modernise ses outils de communication afin de favoriser la participation publique

QUÉBEC, le 4 déc. 2018 /CNW Telbec/ - Le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) a souligné aujourd'hui son 40e anniversaire en procédant à la signature d'une déclaration d'engagement avec des organisations reconnues qui partagent avec lui la volonté de favoriser la participation publique des citoyennes et des citoyens du Québec. Le ministère de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion (MIDI) ainsi que le Secrétariat à la jeunesse ont également affirmé leur désir de soutenir l'initiative du BAPE à titre de partenaires gouvernementaux.

« Après 40 ans d'existence, le BAPE souhaite plus que jamais augmenter son rayonnement et continuer d'assurer un leadership en matière de démocratie participative. Pour ce faire et avec l'appui de nos nouveaux partenaires, nous multiplierons les gestes qui favorisent une participation publique plus inclusive. Ensemble, nous voulons renforcer la sensibilisation de tous les publics à l'importance d'apporter leur contribution aux travaux du BAPE afin d'encourager la représentativité et la diversité des points de vue », a déclaré le président du BAPE, M. Philippe Bourke.

Signataires de la Déclaration d'engagement

La vice-présidente du BAPE, Mme Julie Forget, a invité trois organisations issues de la société civile et une du milieu universitaire à signer officiellement la Déclaration d'engagement. « Dans un esprit de leadership collaboratif, le BAPE est en dialogue avec plusieurs partenaires en ce moment en vue de stimuler la participation citoyenne et le savoir collectif au regard du développement durable. En cette année du 40e, c'est une importante première étape de collaboration institutionnelle axée sur la représentativité des publics qui participent aux travaux du BAPE. Il y a une convergence toute naturelle entre la mission de ces institutions et la nôtre et c'est pourquoi nous sommes fiers d'annoncer ces alliances qui ont un riche potentiel de retombées sur nos missions respectives et sur la démocratie participative québécoise », affirme Mme Forget.

Les signataires de la Déclaration d'engagement sont les suivants : le Centre de développement pour l'exercice de la citoyenneté (CDEC), représenté par son président, M. Christian Giguère ; le Groupe Femmes, Politique et Démocratie (GFPD), représenté par la présidente de son conseil d'administration, Mme Thérèse Mailloux ; l'Institut du Nouveau Monde (INM), représenté par sa directrice générale, Mme Julie Caron‑Malenfant, ainsi que l'Université Laval, représentée par le vice-recteur aux affaires externes, internationales et à la santé, M. Rénald Bergeron.

Partenariat civil et universitaire

M. Giguère a déclaré que le Centre de développement pour l'exercice de la citoyenneté est heureux de s'associer au BAPE dans ses efforts pour accroître la participation démocratique des jeunes. « Les jeunes Québécois veulent prendre part aux importants débats de citoyens que soulèvent les enjeux associés à l'environnement et au développement durable. Il est donc important d'innover pour les impliquer davantage ». Mme Mailloux a quant à elle affirmé que « le Groupe Femmes, Politique et Démocratie encourage et soutient l'engagement des femmes dans toutes les sphères décisionnelles pour une réelle démocratie participative ». Mme Caron-Malenfant a pour sa part mentionné que depuis 15 ans, l'INM a contribué à développer le réflexe de la participation citoyenne auprès de tous les acteurs de notre société. « La participation de tous les citoyens renforce nos institutions et permet de prendre de meilleures décisions. C'est avec honneur et enthousiasme que nous envisageons notre collaboration avec le BAPE », a-t-elle ajouté. M. Bergeron a tenu à souligner le fait que l'Université Laval est fière de s'associer au BAPE à l'occasion de son 40e anniversaire de fondation. « Nous réitérons notre engagement à travailler avec le BAPE à établir des collaborations qui renforceront nos expertises mutuelles et qui accroîtront la capacité d'action de celui-ci dans ses créneaux d'activité ».

Partenariat gouvernemental

Le sous-ministre adjoint à la Francisation, à la Diversité et à l'Inclusion du MIDI, M. Éric Gervais, a pour sa part déclaré ce qui suit : « La sensibilisation des personnes immigrantes et des minorités ethnoculturelles à participer à toute instance démocratique, notamment aux travaux du BAPE, est un objectif commun à nos organisations. »

Le secrétaire adjoint au Secrétariat à la jeunesse, M. Réjean Houle, a également témoigné de la volonté du Secrétariat à soutenir des initiatives de participation publique. Le secrétaire adjoint salue « la démarche rassembleuse entreprise par le BAPE : une initiative inclusive qui encourage la participation de tous, notamment celle des jeunes. »

S'adapter au nouveau contexte social

Reconnu aujourd'hui comme l'une des rares institutions offrant les conditions nécessaires à l'exercice d'une démocratie participative transparente, inclusive et renforcée par son pouvoir d'enquête, le BAPE a acquis le respect des parties prenantes à ses travaux. Malgré cela, force est de constater qu'il est relativement peu et mal connu de l'ensemble des Québécois. Dans le but de se rapprocher davantage des citoyennes et des citoyens et de mieux faire connaître son rôle, l'organisation est à pied d'œuvre afin de moderniser son image et ses outils de communication.

Les dirigeants ont profité de l'occasion pour dévoiler une nouvelle signature visuelle dans laquelle deux phylactères juxtaposés représentent la participation publique et invitent au dialogue. Reflétant le désir du BAPE de favoriser et d'augmenter la participation publique, le nouveau logo affiche un slogan qui se veut rassembleur et qui incite à l'action : Participer à l'avenir.

Afin de s'adapter au contexte social actuel et pour accroître sa présence sur les médias sociaux, le BAPE a lancé aujourd'hui sa nouvelle page Facebook. Le site Web fait également l'objet d'une refonte en profondeur. Les mots-clés ayant présidé à la réalisation de ce virage : l'utilisateur d'abord.

« Le nouveau slogan du BAPE, Participer à l'avenir, rappelle que le citoyen est au cœur du processus décisionnel et que chacun a la possibilité de faire la différence. Ainsi, nous souhaitons que les femmes, les jeunes, les autochtones, les personnes immigrantes et de minorités ethnoculturelles partagent leurs savoirs, leurs opinions et leurs expertises. En tant que président, j'aimerais que les Québécois soient aussi fiers du BAPE que les étrangers en sont jaloux », a conclu M. Bourke.

Afin d'obtenir des renseignements sur le contenu de la conférence tenue à l'occasion de ces annonces, consultez notre site Web à l'adresse suivante : www.bape.gouv.qc.ca.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/December2018/04/c4331.html

Partager