Un premier projet de loi pour Christine Labrie - Remettre de l'argent dans les poches des familles défavorisées

QUÉBEC, le 7 déc. 2018 /CNW Telbec/ - La députée de Sherbrooke et responsable solidaire en matière d'éducation, de famille et de condition féminine, Christine Labrie, a déposé aujourd'hui son premier projet de loi. Celui-ci vise à exclure les pensions alimentaires pour enfants du calcul des revenus dans diverses lois à caractère social.

« La CAQ a fait campagne en promettant de remettre de l'argent dans les poches des familles. Voilà une excellente occasion d'en remettre dans celles des familles les plus défavorisées. C'est important de corriger cette injustice, ce n'est pas normal que les pensions alimentaires ne soient pas considérées comme un revenu pour les impôts, mais qu'elles le soient pour calculer les prestations des moins riches », souligne Christine Labrie.

Québec solidaire a déjà déposé à deux reprises des projets de loi semblable, d'abord par François David en 2012 sous le gouvernement du Parti québécois, puis par Manon Massé en 2014 pendant l'ère libérale. Christine Labrie souhaite voir le gouvernement de la CAQ appeler son projet de loi afin de mettre un terme à cette injustice qui perdure depuis trop longtemps.

« M. Legault parle sans arrêt d'audace et de changement. Je lui fournis une belle occasion de démontrer son audace auprès des Québécois en appelant mon projet de loi. C'était un engagement électoral de M. Legault, et pas plus tard que la semaine dernière l'Assemblée nationale a appuyé à l'unanimité ma motion demandant que les pensions alimentaires ne soient plus comptabilisées comme un revenu. Il y a consensus, c'est le temps d'être cohérents et de passer à l'action », avance la responsable solidaire en matière d'éducation, de famille et de condition féminine.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/December2018/07/c7757.html

Share