Rapport de la protectrice du citoyen - Le gouvernement doit passer en mode solution

QUÉBEC, le 29 nov. 2018 /CNW Telbec/ - Le député d'Hochelaga-Maisonneuve et responsable en matière de justice sociale et de sécurité publique de Québec solidaire, Alexandre Leduc, a enjoint le gouvernement Legault d'agir rapidement pour permettre aux 45 000 prestataires de l'aide sociale actuellement privés du crédit d'impôt pour solidarité de toucher l'ensemble de leurs prestations.

« Après des années de "chasse aux pauvres" menée par les gouvernements Marois et Couillard, les prestataires de l'aide sociale sont fragilisés: ce que la protectrice du citoyen révèle, c'est que le crédit d'impôt, censé leur venir en aide, n'atteint pas ses objectifs. Le ministère des Finances, Revenu Québec et le ministère du Travail, de l'Emploi et des Services sociaux doivent s'asseoir ensemble et donner rapidement suite à la recommandation de la protectrice du citoyen de mettre en place une mesure automatique de la composante TVQ versée à même le chèque d'aide sociale, comme c'était le cas avant 2011 », a déclaré Alexandre Leduc.

En outre, le député d'Hochelaga-Maisonneuve s'est vivement inquiété du sort des patients soignés à domicile, dont la situation se dégrade: en plus d'une diminution du nombre d'heures de service attribuées, la protectrice du citoyen a soulevé l'introduction de nouveaux critères d'exclusion.

« Encore une fois, le ministère de la Santé rate son coup: alors qu'on prévoyait une augmentation de 15% du nombre de gens desservis en soutien à domicile de longue durée dans le plan stratégique 2015-2020, à deux ans de l'échéance, on en est à moins de 2% d'augmentation! La ministre McCann doit présenter le plus rapidement possible un plan de redressement et concrétiser l'engagement de François Legault de mieux desservir les aîné.e.s », a conclu M. Leduc.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/November2018/29/c2661.html

Share