Budget Morneau - Manon Massé : « Un budget qui n'a rien d'audacieux »

MONTRÉAL, le 27 févr. 2018 /CNW Telbec/ - La députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques et porte-parole de Québec solidaire, Manon Massé estime que le budget du ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, n'a rien d'audacieux et sonne faux par rapport à l'image audacieuse et progressiste que veut se donner l'administration Trudeau.

« Pour être progressiste, il ne suffit pas d'accepter de faire des déficits. Le ministre Morneau doit aller chercher beaucoup plus de revenus du côté des grandes entreprises et des grandes fortunes, comme les libéraux l'avaient promis en campagne électorale. Ottawa semble avoir abandonné toute ambition de s'attaquer à ceux qui abusent des paradis fiscaux et aux fraudeurs du commerce en ligne. L'industrie culturelle et les commerçants du Québec attendent toujours l'équité fiscale avec les plateformes prédatrices comme Amazon et Netflix », déplore Manon Massé.

La porte-parole solidaire salue avec une touche d'amertume l'intention du fédéral d'enfin imiter le système québécois sur l'équité salariale pour les entreprises sous sa juridiction : « Il était temps que le gouvernement Trudeau arrive en 2018 en ce qui concerne l'équité salariale. C'est quand même insultant pour les femmes d'avoir dû attendre autant. Même chose pour les congés parentaux alors que les parents des autres provinces canadiennes n'auront pas droit à des mesures aussi généreuses qu'au Québec. »

Alors que le gouvernement Trudeau fait le tour de la planète en se posant en champion de la lutte aux changements climatiques, l'environnement est le grand absent de ce budget. « Aucune mesure de ce budget n'aura d'impact réel sur la réduction des gaz à effet de serre. Le Canada va rater ses cibles de réductions des GES et M. Trudeau n'aura que lui et son administration à blâmer », poursuit la solidaire.

Québec solidaire déplore par ailleurs le peu d'écho que les demandes du Québec ont trouvé dans ce budget : aucun contrat pour la Davie et des sommes dérisoires pour l'industrie du bois d'œuvre, pour ne nommer que ces deux dossiers.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/February2018/27/c3251.html

Partager