La ministre McCann annonce l'élargissement du programme des médecins spécialistes coordonnateurs en don et en transplantation d'organes et de tissus

QUÉBEC, le 16 oct. 2019 /CNW Telbec/ - La ministre de la Santé et des Services sociaux, madame Danielle McCann, annonce que le nombre de médecins spécialistes coordonnateurs en don et en transplantation d'organes et de tissus au Québec sera rehaussé de façon considérable. Alors que 10 médecins exercent actuellement ces fonctions au Québec, l'objectif est de faire passer ce nombre à 32.

Dans le cadre du programme québécois des médecins spécialistes en don et en transplantation d'organes et de tissus, les 10 médecins le font dans les établissements qui affichent un plus haut nombre de références et de donneurs d'organes. L'impact du programme jusqu'à présent est positif et il est envisagé que l'ajout de médecins coordonnateurs dans les autres établissements du Québec permette une amélioration significative du don d'organes. Des résultats similaires ont été observés dans d'autres pays ou provinces.

Citation :

« L'accessibilité et la qualité des soins liés à la transplantation d'organes est une question cruciale pour moi. Je tiens à remercier Transplant Québec pour sa collaboration essentielle dans le déploiement de cette étape importante, qui permettra aux établissements du réseau de la santé et des services sociaux du Québec de bénéficier de l'expertise d'un médecin spécialiste coordonnateur. »

Danielle McCann, ministre de la Santé et des Services sociaux

Faits saillants :

Le programme des médecins spécialistes coordonnateurs en don et en transplantation d'organes et de tissus, déployé au Québec depuis 2015, s'appuie sur les recommandations et les résultats de l'expérience vécue en Espagne, le pays reconnu comme étant le plus performant en matière de don d'organes. Plusieurs de ces recommandations insistent sur la nécessité de pouvoir compter sur un acteur médical formellement reconnu et investi au sein des établissements pour soutenir la réalisation du don d'organes.

Le rôle du médecin coordonnateur, en interaction avec une infirmière en don d'organes et de tissus et de Transplant Québec, est de soutenir et de stimuler la réalisation du don d'organes et de tissus dans l'établissement. Il contribue, notamment, à :

  • structurer et à organiser la pratique médicale en don d'organes et en don de tissus;
  • promouvoir la mise en place des pratiques exemplaires en don d'organes et en don de tissus;
  • assurer la cohésion avec les équipes multidisciplinaires en place;
  • soutenir l'amélioration des pratiques en don d'organes et en don de tissus;
  • établir des corridors de services appropriés au sein de l'établissement (ou interétablissements) afin de maintenir le donneur dans un état optimal et assurer la liaison avec les différents organismes;
  • soutenir les médecins omnipraticiens exerçant dans l'établissement pour améliorer l'identification, la référence et le maintien des donneurs d'organes et des donneurs de tissus;
  • assurer la mise en place de stratégies locales adaptées.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/October2019/16/c5679.html

Share