Pandémie de la COVID-19 - Le gouvernement du Québec confie à Joanne Castonguay le mandat de faire la lumière sur la gestion de la crise dans les soins et les milieux de vie pour aînés

QUÉBEC, le 19 août 2020 /CNW Telbec/ - Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, et la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, annoncent aujourd'hui que le gouvernement a confié à la commissaire à la santé et au bien-être, madame Joanne Castonguay, le mandat d'évaluer la performance du réseau de la santé, incluant les interventions en matière de santé publique, spécifiquement pour la gestion des soins et de l'hébergement des aînés dans le cadre de la COVID-19.  

Ce mandat, qui s'amorce dès maintenant et qui sera complété au plus tard en septembre 2021, lui est confié en vertu de la Loi sur le Commissaire à la santé et au bien-être. Il vise tout particulièrement à analyser les enjeux de gouvernance et de gestion des interventions de la santé publique et du système de santé et de services sociaux associés à la COVID-19. Ce mandat contribuera à apporter un éclairage complémentaire à celui qu'apporteront des travaux réalisés ou à venir d'autres organismes publics, dont l'enquête du Bureau du Coroner sur les décès survenus au CHSLD Herron et les travaux de la Protectrice du citoyen. 

Le gouvernement reconnaît que les derniers mois ont été particulièrement difficiles pour l'ensemble du réseau de la santé. Il importe, plus que jamais, d'avoir un éclairage technique et rapide des difficultés qu'a rencontrées le système de santé québécois dans sa gestion des soins et des milieux d'hébergement pour aînés pour améliorer sa performance. 

Citations : 

« Bien avant la pandémie, on savait qu'il y avait plusieurs difficultés dans les milieux de vie pour aînés, et la crise sanitaire actuelle n'a fait que mettre en lumière toute l'importance que nous devons accorder à ces milieux d'hébergement. Tout en étant complémentaire à nos actions déjà en cours et à venir pour prendre soin de nos aînés, ce mandat permettra de répondre à plusieurs questions qui demeurent sans réponse quant à la gestion de la crise, et ce, rapidement. J'ai pleinement confiance en l'équipe de la commissaire à la santé et au bien-être, en tant qu'entité indépendante, pour nous éclairer sur ce que nous devons mettre en place pour améliorer la façon dont on prend soin de nos aînés. » 

Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux 

« Déjà fragilisés avant la pandémie, les milieux de vie des personnes hébergées avaient besoin depuis trop longtemps d'une attention particulière. Par cette initiative, notre gouvernement prend les moyens nécessaires pour transformer la culture des milieux de vie et sortir grandi de ce que nous avons vécu collectivement. Je suis persuadée que les conclusions de madame Castonguay et son équipe sauront guider nos actions futures afin de mieux adapter les milieux d'hébergement aux besoins des personnes. » 

Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés des Proches aidants 

Faits saillants : 

  • Pour ce mandat, la commissaire s'entourera d'un comité formé de deux experts, soit Anne Lemay, économiste en santé, et Jean-Louis Denis, professeur à l'Université de Montréal.
  • Ensemble, ils seront responsables de la planification et du suivi de différents projets, du contenu du rapport et de l'élaboration des recommandations finales faites au gouvernement pour améliorer la performance en ce qui a trait aux soins et à l'hébergement des aînés.
  • La commissaire pourra également s'adjoindre, si elle le juge pertinent, d'autres personnes pour lui fournir une expertise complémentaire.
  • Les recommandations formulées par la commissaire sont attendues d'ici le 1er septembre 2021.

 

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/August2020/19/c0604.html

Partager