Plateforme clinico-logistique du CHU de Québec-Université Laval - La ministre Danielle McCann procède au lancement des travaux de construction

QUÉBEC, le 15 nov. 2018 /CNW Telbec/ - La ministre de la Santé et des Services sociaux, madame Danielle McCann, a donné aujourd'hui le coup d'envoi des travaux de construction de la Plateforme clinico‑logistique (PCL) du CHU de Québec-Université Laval, une initiative qui s'inscrit dans la foulée du processus d'édification de son nouveau complexe hospitalier (NCH).

La PCL sera située hors du site du NCH, dans le secteur de Beauport. Il s'agit d'un concept innovant qui permettra de rassembler en un seul lieu les services alimentaires, l'entreposage et la distribution des fournitures, la pharmacie et la reprographie afin d'optimiser l'organisation de ces services logistiques et de mieux soutenir les activités cliniques de l'ensemble des hôpitaux du CHU de Québec-Université Laval.

Le projet représente un coût de 70,8 millions de dollars, entièrement financé par le ministère de la Santé et des Services sociaux. Cette somme s'inscrit dans le cadre du budget global du projet du NCH, qui s'élève à 1,97 milliard de dollars.

Citation :

« Cette nouvelle organisation de services logistiques est une première non seulement ici au Québec, mais dans l'ensemble du Canada. Une telle initiative représente un gain considérable en matière d'efficience pour le CHU de Québec-Université Laval, ce qui bénéficiera à l'ensemble de ses usagers et à toute la population de l'est du Québec. Je me réjouis également du fait que ce regroupement de services permette de mieux faire face au défi actuel de pénurie de main‑d'œuvre au sein du réseau. En favorisant la prise en charge des activités logistiques par du personnel non clinique, la PCL permettra en effet aux professionnels de la santé de jouer pleinement leur rôle au chevet des patients. Elle offrira également un milieu de travail attractif, à la fine pointe de la technologie. »

Danielle McCann, ministre de la Santé et des Services sociaux

Faits saillants :

  • La PCL regroupera près d'une centaine d'employés.
  • Elle offrira des locaux adaptés aux besoins, qui contribueront à favoriser une meilleure gestion des ressources ainsi qu'une amélioration de la performance et de la traçabilité.
  • Les travaux devraient être terminés vers la fin 2019, ou le début 2020.

Ajoutons que la Société québécoise des infrastructures agit comme gestionnaire de projet dans la planification et la réalisation de ces travaux.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/November2018/15/c3502.html

Partager