Recherche en hydrométallurgie - Le gouvernement du Québec investit plus de 2,9 M$ pour soutenir la réalisation de quatorze projets

QUÉBEC, le 30 juill. 2018 /CNW Telbec/ - Le gouvernement du Québec annonce des investissements maximaux totalisant 2 906 427 $ pour soutenir la réalisation de quatorze projets1 dans le secteur de l'hydrométallurgie. Ces projets permettront notamment la conception en laboratoire de procédés hydrométallurgiques et la mise au point de ceux‑ci à l'échelle du pilotage ainsi que la mise en place d'une plateforme de réseautage facilitant la concertation des acteurs du milieu.

Ces initiatives, dont le coût total est évalué à plus de 4 millions de dollars, ont été sélectionnées au terme d'appels de projets visant à appuyer la recherche en hydrométallurgie, lancés en novembre 2016 et en mai 2017 par le ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation, en collaboration avec le ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles et la Société du Plan Nord.

 



1 Voir les projets sélectionnés en annexe.

 

Citations :

« Les projets retenus témoignent d'une belle synergie entre les organisations québécoises qui ont à cœur la croissance de notre expertise dans ce secteur clé de l'économie. En effet, plus d'une vingtaine d'organisations contribueront à la réussite de ces projets, répartis dans plusieurs régions du Québec. Je suis convaincue qu'en déployant ainsi collectivement notre savoir‑faire et notre capacité d'innover, nous pourrons valoriser nos ressources minérales et diversifier davantage le secteur minier québécois. »

Dominique Anglade, vice‑première ministre, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique

« En permettant de mieux comprendre les spécificités des ressources minérales québécoises, ces projets de recherche collaboratifs rejoignent les orientations et les priorités définies dans le cadre du Plan Nord. Nous misons sur de tels projets novateurs et structurants pour assurer un développement durable de notre secteur minier et la prospérité de tout le Québec. »

Pierre Moreau, ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable du Plan Nord et ministre responsable de la région de la Gaspésie-Îles‑de‑la‑Madeleine

Faits saillants :

  • En mars 2016, le gouvernement du Québec a annoncé une enveloppe de 5 millions de dollars sur trois ans pour soutenir la recherche et le développement des connaissances dans le secteur québécois de l'hydrométallurgie. L'aide financière gouvernementale annoncée aujourd'hui provient de cette enveloppe.
  • Rappelons qu'en avril 2017, le gouvernement du Québec a annoncé des investissements de plus de 13 millions de dollars en vue d'appuyer la recherche et le développement en traitement de minerais par COREM, l'organisation la plus importante du Canada en matière de recherche et développement en traitement de minerais. Parmi ces investissements, une somme de 216 185 $ a été accordée pour appuyer trois initiatives sélectionnées au terme du premier appel de projets, lancé en novembre 2016, visant à appuyer la recherche en hydrométallurgie. Ces projets sont mentionnés en annexe du présent communiqué.
  • Le gouvernement du Québec a également annoncé en mai 2018 une aide financière de 7,5 millions de dollars au Centre technologique des résidus industriels, affilié au cégep de l'Abitibi‑Témiscamingue, et à ses partenaires de la région pour soutenir la réalisation d'un projet de développement des capacités de recherche et d'innovation liées à l'exploitation des métaux stratégiques. Ce projet, réalisé par le regroupement formé de l'Université du Québec en Abitibi‑Témiscamingue, du cégep de l'Abitibi‑Témiscamingue et du Centre technologique des résidus industriels, permettra notamment de valoriser et d'accroître les connaissances en géométallurgie, en hydrométallurgie et en gestion responsable des rejets miniers.
  • Le Plan Nord vise à mettre en valeur le potentiel minier, forestier, énergétique, social, culturel et touristique du territoire québécois situé au nord du 49e parallèle. Il crée des emplois et de la richesse tant pour les communautés nordiques que pour l'ensemble des Québécois, dans le respect des populations du Nord et de l'environnement. En harmonisant les aspects économiques, sociaux et environnementaux sur lesquels repose le Plan Nord, le gouvernement du Québec souhaite en faire une référence en matière de développement nordique responsable et durable et un projet rassembleur pour la société québécoise. La Société du Plan Nord est l'organisme responsable de sa mise en œuvre.

Lien connexe :

Pour recevoir en temps réel les communiqués de presse du ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation, inscrivez-vous au fil RSS approprié au www.economie.gouv.qc.ca/rss.

Ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation sur les réseaux sociaux :

ANNEXE

 

Projets sélectionnés au terme de l'appel de projets de novembre 2016





Organisation

Projet

Coût

Aide financière

Cégep de Thetford

Nouveaux traitements hydrométallurgiques de la serpentine

70 101 $

56 080 $

COREM

Valorisation des résidus et recirculation de l'acide pour la purification chimique du graphite du lac Guéret

114 215 $

82 515 $

COREM

Optimisation du procédé hydrométallurgique de Nemaska Lithium pour valoriser des sous‑produits de silicate d'aluminium

83 800 $

66 970 $

COREM

Développement de méthodes alternatives de séparation des éléments de terres rares pour les gisements de Strange Lake et de Kipawa

83 700 $

66 700 $

Université de Sherbrooke

Réseautage

117 500 $

50 000 $

Université du Québec en Abitibi‑Témiscamingue

Mise à l'échelle des procédés hydrométallurgiques pour les métaux émergents : lithium, terres rares et magnésium (volet laboratoire et volets minipilote et pilote)

927 972 $

637 497 $

Total

1 397 288 $

959 762 $


 

Projets sélectionnés au terme de l'appel de projets de mai 2017





Organisation

Projet

Coût

Aide financière

Cégep de Thetford

Développement de procédés hydrométallurgiques de valorisation du calcaire Lefrançois, Gaspésie

179 382 $

143 482 $

Centre d'innovation minière de la MRC des Sources (CIMMS)

Mise à l'échelle des procédés hydrométallurgiques pour le Li et Mg

756 830 $

594 937 $

COREM

Valorisation des résidus et recirculation des flux acides et basiques pour la purification chimique du graphite du lac Guéret

374 398 $

299 198 $

Institut national de la recherche scientifique (INRS)

Production de silicate d'aluminium en vue d'identifier des voies de valorisation potentielles

494 206 $

379 806 $

Université de Sherbrooke

Mise à l'échelle des procédés hydrométallurgiques pour le Li, terres rares, Mg et graphite

242 034 $

91 131 $

Université de Sherbrooke

Réseautage

106 274 $

44 174 $

Université du Québec en Abitibi‑Témiscamingue

Optimisation du traitement des eaux issues des procédés hydrométallurgiques de récupération des éléments des terres rares aux fins de leur recirculation

36 150 $

28 375 $

Université Laval

Minipilotage d'un procédé hydrométallurgique de récupération sélective des terres rares du dépôt de la mine Niobec

478 934 $

365 562 $

Total

2 668 208 $

1 946 665 $


 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/July2018/30/c6493.html

Partager