Projets liés à l'exploitation des ressources naturelles - Le ministre Pierre Arcand annonce la mise sur pied d'un chantier portant sur l'acceptabilité sociale

QUÉBEC, le 18 nov. 2014 /CNW Telbec/ - Le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable du Plan Nord, M. Pierre Arcand, annonce aujourd'hui que le gouvernement lance un grand chantier sur l'acceptabilité sociale des projets liés à l'exploitation des ressources naturelles.

« Quand on s'installe sur le territoire des Québécois pour extraire des ressources qui appartiennent aux Québécois, il faut le faire dans le respect de leurs valeurs », a affirmé le ministre Arcand.

Dans un contexte où les terres du domaine de l'État et les ressources minérales et énergétiques sont de plus en plus sollicitées pour différentes activités et compte tenu de l'importance économique pour le Québec du développement du territoire, la conciliation des usages du territoire constitue un enjeu incontournable. Elle ne peut être dissociée de l'acceptabilité sociale des projets de mise en valeur.

Le chantier sur l'acceptabilité sociale a pour but de permettre au gouvernement de mieux prendre en compte les attentes et les intérêts des collectivités lors de la planification et de la réalisation de projets. Dans un premier temps, le Ministère fera un état des lieux, de manière objective, pour obtenir un portrait clair des pratiques et des outils existants, de leur efficacité et de la gouvernance des projets de mise en valeur du territoire. La réflexion portera notamment sur les facteurs de succès communs des projets qui ont eu l'appui de la communauté ou, à l'inverse, sur des facteurs ayant contribué à freiner d'autres projets.

Une fois le diagnostic établi, au printemps 2015, un exercice de consultation donnera aux acteurs interpellés l'occasion d'exprimer leurs points de vue. Ce processus se fera de manière transparente et dynamique.

L'intégration des différentes dimensions de l'acceptabilité sociale et de la conciliation des usages demeure complexe et requiert une expertise particulière. Le ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles (MERN) a décidé de s'adjoindre les services de ressources externes spécialisées dans le domaine, qui collaboreront avec les experts du Ministère à la réalisation de ce mandat.

« L'industrie minière peut devenir un exemple de développement durable; un développement qui permet aux générations actuelles de répondre à leurs besoins sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs. Au même titre que la Politique énergétique du Québec, la nouvelle Loi sur les mines ou la Stratégie minérale, notre démarche s'inscrit dans le même moule, à savoir celui du respect de l'intérêt de tous les Québécois », explique le ministre délégué aux Mines, M. Luc Blanchette.

« Ce chantier, complémentaire aux autres démarches de notre gouvernement, démontre notre volonté de déployer les efforts nécessaires pour assurer la prospérité économique tout en mettant en œuvre des projets respectueux des communautés », a conclu le ministre Pierre Arcand.

À l'automne 2015, le Ministère fera connaître ses orientations visant à favoriser une meilleure conciliation des usages sur le territoire public dans une perspective d'acceptabilité sociale.

Source :

 

Véronique Normandin

Attachée de presse

Cabinet du ministre de l'Énergie et

des Ressources naturelles et ministre responsable du Plan Nord

Tél. : 418 643-7295

 

Marie-Eve Dion
Attachée de presse
Cabinet du ministre délégué aux Mines
Tél. : 418 643-7295


Partager