Les ministres Arcand et Poëti réagissent au dépôt du rapport de la Vérificatrice générale du Québec concernant la vente de biens immobiliers

QUÉBEC, le 23 nov. 2017 /CNW Telbec/ - Le Gouvernement du Québec donnera suite aux recommandations formulées par la Vérificatrice générale du Québec (VGQ) aujourd'hui, dans son rapport portant sur la vente de biens immobiliers. Le gouvernement évalue également l'ensemble des recours possibles afin de recouvrer les sommes qui auraient été perçues illégalement.

La VGQ souligne, dans son rapport, que « la Société québécoise des infrastructures a apporté des améliorations significatives à la démarche de vente d'immeubles au cours des dernières années ».

Les recommandations du rapport permettront à la SQI d'aller encore plus loin dans l'amélioration de ses façons de faire en matière de vente d'immeubles, notamment par la mise en place d'une vision immobilière qui viendra bonifier la gestion et la planification, à long terme, des besoins immobiliers du Gouvernement du Québec.

Citations :
« Nous entendons donner suite aux recommandations de la Vérificatrice générale du Québec. Depuis 2012, la SQI a déjà apporté des changements considérables à ses processus de gestion et à sa gouvernance, tel que l'a souligné la vérificatrice dans son rapport. Par ailleurs, nous voulons récupérer les sommes de la fraude alléguée dans le rapport. Déjà, nous sommes à pied d'œuvre pour évaluer tous les recours possibles afin de recouvrer ces sommes. »

Pierre Arcand, ministre responsable de l'Administration gouvernementale et de la Révision permanente des programmes et président du Conseil du trésor

« Je veux être clair : la situation décrite dans le rapport de la vérificatrice ne pourrait plus se reproduire aujourd'hui. Nous avons donné suite à la première recommandation de la commission Charbonneau, avec le dépôt du projet de loi concernant la création de l'Autorité des marchés publics, permettant un audit et un suivi rigoureux pour tous les contrats touchant le Gouvernement du Québec. »

Robert Poëti, ministre délégué à l'Intégrité des marchés publics et aux Ressources informationnelles

Faits saillants :

  • Le gouvernement entend donner suite à l'ensemble des recommandations de la Vérificatrice générale du Québec.
  • Le gouvernement travaille activement à évaluer l'ensemble des recours possibles afin de recouvrer les sommes qui auraient été perçues illégalement.
  • Le projet de loi no 108, actuellement à l'étude, confère à l'Autorité des marchés publics des pouvoirs de vérification et d'enquête au terme desquelles elle pourra rendre des ordonnances ainsi que suspendre ou résilier un contrat.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/November2017/23/c2731.html

Partager