Première rencontre du comité d'experts sur l'accompagnement des victimes d'agressions sexuelles et de violence conjugale

MONTRÉAL, le 25 avril 2019 /CNW Telbec/ - C'est aujourd'hui que se sont réunis pour la première fois les 13 experts du comité sur l'accompagnement des victimes d'agressions sexuelles et de violence conjugale. La ministre de la Justice et procureure générale du Québec, Mme Sonia LeBel, était présente pour l'occasion. Elle était accompagnée de Mme Hélène David, députée de Marguerite-Bourgeoys, de Mme Christine Labrie, députée de Sherbrooke, et de Mme Véronique Hivon, députée de Joliette.

Cette première séance de travail avait pour principal objectif de présenter le parcours que suivent actuellement les personnes victimes de ces crimes dans le processus judiciaire et extrajudiciaire ainsi que les mesures existantes. Elle visait ainsi à bien évaluer les problématiques auxquelles elles doivent faire face et à les accompagner dans leurs démarches. La rencontre a été l'occasion, pour le comité d'experts, de se donner un plan de travail pour la prochaine année.

La ministre LeBel a par ailleurs annoncé que la présidence du comité sera assurée par Mmes Élizabeth Corte et Julie Desrosiers. Juge à la Cour du Québec pendant 16 ans, dont sept années à titre de juge en chef, Mme Corte est notamment reconnue pour son engagement par rapport aux questions d'éthique en matière de pratiques judiciaires et d'accès à la justice pour les citoyens.

Professeure titulaire à la Faculté de droit de l'Université Laval, Mme Desrosiers est, entre autres, l'auteure de l'ouvrage L'agression sexuelle en droit canadien, pour lequel elle s'est vu décerner le prix du Concours juridique 2011 de la Fondation du Barreau du Québec. Elle agit notamment, depuis 2015, à titre d'administratrice de la Ligue des droits et libertés, section Québec, et depuis 2017, de secrétaire générale du Comité international des pénalistes francophones.

Rappelons que le gouvernement du Québec octroiera 50 millions de dollars sur cinq ans pour la réalisation du mandat du comité d'experts sur l'accompagnement des victimes d'agressions sexuelles et de violence conjugale, comme il l'a annoncé dans le budget 2019-2020. 

Citations

« Je suis heureuse, mais surtout motivée par le début des travaux du comité d'experts sur l'accompagnement des victimes d'agressions sexuelles et de violence conjugale. Cette première rencontre a été l'occasion de présenter nos attentes et d'entamer comme il se doit notre réflexion sur les problématiques auxquelles nous voulons remédier. J'ai confiance en l'expertise des membres du comité et je suis convaincue qu'ils proposeront des pistes de solution concrètes ayant un réel impact sur l'accompagnement des victimes. »

Sonia LeBel, ministre de la Justice et procureure générale du Québec

« Je me réjouis du début des travaux du comité d'experts. Je suis convaincue qu'ils seront à même de nous aider à trouver des solutions concrètes afin de mieux accompagner les victimes de violence sexuelle et conjugale. Ensemble, nous ne ménagerons aucun effort pour mieux répondre aux besoins spécifiques des victimes. »

Hélène David, députée de Marguerite-Bourgeoys

« Au cours de la prochaine année, le comité aura le mandat de consulter les organismes qui interviennent sur le terrain afin de mieux comprendre les besoins des victimes. Avec l'expertise des personnes qui forment le comité, je suis convaincue que les recommandations permettront de faire une réelle différence dans la vie des victimes, et j'espère qu'on pourra les mettre en œuvre rapidement. »

Christine Labrie, députée de Sherbrooke

« Je suis très enthousiaste d'entreprendre les travaux, de constater la qualité et la variété des experts réunis autour de la table et de poursuivre cette démarche transpartisane très importante pour l'évolution de notre société. Maintenant que le plan de match est sur la table, le plus important est devant nous : proposer des manières de faire ambitieuses et innovantes, dignes du 21e siècle, afin de mieux accompagner les victimes de violence sexuelle et conjugale et de rebâtir la confiance des victimes envers notre système. Avec de la bonne volonté, du travail et de l'ouverture, nous y arriverons. »

Véronique Hivon, députée de Joliette

Lien connexe

Pour en savoir plus sur le comité d'experts sur l'accompagnement des victimes d'agressions sexuelles et de violence conjugale : www.justice.gouv.qc.ca.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/April2019/25/c6903.html

Share