Programme Québec branché - Implantation d'un réseau fédérateur de TELUS Communications : 23 collectivités desservies dans la région de la Chaudière-Appalaches

SAINT-MALACHIE, QC, le 19 déc. 2017 /CNW Telbec/ - Le projet de la Société TELUS Communications visant l'implantation d'un réseau fédérateur1 permettra d'établir des points de présence d'Internet haut débit dans 23 collectivités2 de la région de la Chaudière-Appalaches. Le gouvernement du Québec et le gouvernement du Canada soutiennent ce projet de 44 746 160 $ à hauteur de 20 723 568 $ et de 10 361 784 $ respectivement, dans le cadre du programme Québec branché.

Il est prévu qu'en tout, 7 386 foyers auront ainsi accès à des services Internet haut débit au sein de 148 collectivités situées dans les régions de la Gaspésie, du Bas-Saint-Laurent, de la Côte-Nord, de la Chaudière-Appalaches, de la Capitale-Nationale et de la Mauricie.

Le programme Québec branché a pour objectif de fournir des services Internet haut débit aux régions et aux localités qui sont actuellement mal ou non desservies. La sélection et le financement des projets ont été faits en complémentarité avec le programme fédéral Brancher pour innover. En tout, plus de 80 projets ont été sélectionnés dans 14 régions du Québec.

La députée de Bellechasse, ministre responsable du Travail et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches, Mme Dominique Vien, au nom de la vice-première ministre, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Mme Dominique Anglade, et le député d'Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia, M. Rémi Massé, au nom du ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, l'honorable Navdeep Bains, en ont fait l'annonce aujourd'hui.

Citations :
« Un service Internet fiable et rapide est essentiel pour les entreprises de la région de la Chaudière-Appalaches qui veulent intégrer davantage le numérique dans leurs processus d'affaires, avoir une présence en ligne et faire du commerce électronique. C'est aussi souvent un incontournable pour les familles qui songent à s'installer dans notre région ou pour les jeunes qui veulent y retourner après leurs études. Notre gouvernement déploie donc des efforts considérables pour bâtir une économie numérique solide ainsi que des régions attrayantes et ouvertes sur le monde. »

Dominique Vien, députée de Bellechasse, ministre responsable du Travail et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches

« Cet investissement sera avantageux pour la classe moyenne de la région de la Chaudière-Appalaches. Il aidera à créer plus d'emplois et d'occasions d'affaires, à améliorer l'accès à l'éducation et aux services de santé en ligne, à faciliter les communications et l'accès aux médias, et à assurer une meilleure disponibilité des biens et services offerts en ligne. »

Rémi Massé, député d'Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia

« Notre appui à ces projets permettra de brancher un plus grand nombre de ménages et d'entreprises afin de concourir à la croissance de l'économie du Québec et au dynamisme de ses régions. Tout comme l'a été l'essor de l'électricité au XXe siècle, l'accès à Internet haut débit représente de nos jours un puissant levier de développement numérique et socioéconomique. C'est pourquoi le gouvernement du Québec a annoncé, dans la Stratégie numérique du Québec, un investissement de 200 millions de dollars pour les suites de Québec branché, afin que d'ici cinq ans, 100 % des citoyens aient accès à des réseaux haut débit. »

Dominique Anglade, vice-première ministre, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique

« L'accès à Internet haute vitesse n'est plus un luxe, il est essentiel. Les services Internet haute vitesse sont des outils auxquels tous les Canadiens doivent avoir accès, peu importe leur code postal. Ils en ont besoin pour mener leurs affaires et bâtir des communautés plus fortes. Notre gouvernement reconnaît que l'innovation survient partout sur notre territoire, en ville comme en région. Grâce à notre programme Brancher pour innover, les Canadiens seront en mesure de mieux saisir les possibilités qu'offre l'économie numérique.‎ »

L'honorable Navdeep Bains, ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique

« Aujourd'hui, presque tout tourne autour des technologies : cellulaire à la main, formation à distance ou télétravail, commerce en ligne, etc. Ces investissements majeurs permettront d'offrir un service amélioré et attendu par les citoyens en plus de doter la région d'un outil devenu indispensable et nécessaire. Il s'agit d'une excellente nouvelle pour nos entreprises, pour la vitalité de nos communautés et pour notre développement régional. »

Laurent Lessard, député de Lotbinière-Frontenac, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation et ministre responsable de la région du Centre-du-Québec

« Le programme Québec branché est une initiative porteuse favorisant l'implantation de services Internet haut débit dans nos milieux ruraux. L'annonce d'aujourd'hui représente une étape importante dans le branchement des communautés de la Chaudière-Appalaches. Je tiens à souligner l'engagement des acteurs municipaux et des promoteurs en faveur de notre prospérité collective. »

Paul Busque, député de Beauce-Sud et adjoint parlementaire de la ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation

« Les retombées de ce projet dans la région de la Chaudière-Appalaches contribueront au succès des entreprises nécessitant des services Internet haut débit en plus d'accroître leur compétitivité. Également, nous contribuons à l'amélioration de la qualité de vie des familles d'ici puisqu'elles seront désormais desservies adéquatement par ce nouveau service. C'est toute la région qui en ressortira gagnante. »

Norbert Morin, député de Côte-du-Sud et whip adjoint du gouvernement

« Grâce à l'appui des gouvernements fédéral et provincial, nous offrirons l'accès à Internet haute vitesse à 99 % des villes, des villages et des collectivités de l'Est-du-Québec d'ici 2021. Depuis 2013, nous avons investi plus de 300 millions de dollars pour étendre notre réseau de fibre optique au Québec afin que des milliers de citoyens, d'entreprises et d'établissements publics puissent avoir accès à un réseau de calibre mondial. Au nom des 6 000 membres de l'équipe TELUS Québec, je me réjouis de cet engagement commun visant à tout mettre en œuvre pour fournir aux Québécois les meilleures solutions technologiques au foyer, au travail et sur la route. »

François Gratton, vice-président à la direction, TELUS et Solutions partenaires, et président, Solutions d'affaires Est du Canada et TELUS Québec

Faits saillants :

Lien connexe :
Pour recevoir en temps réel les communiqués de presse du ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation, inscrivez-vous au fil RSS approprié au www.economie.gouv.qc.ca/rss.

Ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation sur les réseaux sociaux :
Twitter : twitter.com/economie_quebec 
Facebook : www.facebook.com/EconomieQc 
LinkedIn : www.linkedin.com/company/362721?trk=tyah&trkInfo=tarId:1415637203135,tas:Minist%C3%A8re%20de%20l'%C3%89conomie,idx:1-1-1 
YouTube : www.youtube.com/user/MDEIEQuebec

Suivez Innovation, Sciences et Développement économique Canada sur Twitter : @ISDE_CA

Annexe - Collectivités de la Chaudière-Appalaches visées par le projet de la Société TELUS Communications

  • Armstrong
  • Bras-d'Apic
  • Honfleur
  • Issoudun
  • L'Espérance
  • La Normandie
  • Lac-Fortin
  • Lac-Trois-Saumons
  • Les Fonds
  • Morigeau
  • Pinguet
  • Saint-Adalbert
  • Saint-Antoine-de-Tilly
  • Saint-Damase-des-Aulnaies
  • Sainte-Agathe-de-Lotbinière
  • Sainte-Appoline
  • Sainte-Euphémie
  • Sainte-Félicité
  • Saint-Marcel
  • Saint-Michel-de-Bellechasse
  • Saint-Omer
  • Saint-Philémon-Sud
  • Saint-René

 

__________________________
1. Un réseau fédérateur (aussi connu sous le nom de dorsale) représente « la partie centrale sur laquelle repose un réseau de télécommunication, caractérisée par son haut débit, qui permet d'interconnecter des réseaux plus petits, à l'intérieur d'une entreprise, d'une région ou d'un vaste territoire » (source : Le grand dictionnaire terminologique).
2. La liste des collectivités de la Chaudière-Appalaches visées par le projet de la Société TELUS Communications est présentée en annexe.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/December2017/19/c2261.html

Partager