Comité-conseil Agir pour que chaque tout-petit développe son plein potentiel - Le ministre de la Famille prend acte du rapport du comité-conseil sur la situation des tout-petits ne fréquentant pas les services éducatifs à l'enfance

QUÉBEC, le 23 janv. 2020 /CNW Telbec/ - Le ministre de la Famille, M. Mathieu Lacombe, a reçu le rapport du comité-conseil Agir pour que chaque tout-petit développe son plein potentiel, qui avait pour mandat de réaliser un état de situation sur les tout-petits ne fréquentant pas de services éducatifs.

Le ministre y trouvera matière à réflexion pour la poursuite de son objectif à l'égard des tout-petits, soit d'agir tôt et de manière concertée pour réduire le nombre d'enfants présentant des facteurs de vulnérabilité à l'entrée à la maternelle.

Rappelons que le comité-conseil Agir pour que chaque tout-petit développe son plein potentiel a été mandaté l'été dernier afin de mieux comprendre la situation des enfants qui ne fréquentent aucun service éducatif, identifier et recommander des stratégies prometteuses pour offrir des services répondant aux besoins des enfants vulnérables.

Citations 

« Nous devons nous mobiliser collectivement pour que chaque tout-petit puisse développer son plein potentiel. Il importe d'agir tôt, dès la grossesse et jusqu'à la maternelle, de façon concertée, partout au Québec. Actuellement, près de 156 000 enfants ne font pas partie du réseau des services de garde éducatifs à l'enfance ou du réseau scolaire et près de 28 % des enfants présentent une vulnérabilité dans au moins un des cinq domaines de développement au moment d'entrer à la maternelle. À titre de ministre de la Famille, je souhaite m'assurer que tous les tout‑petits qui pourraient en bénéficier aient accès aux services qui répondent le plus adéquatement à leurs besoins. Je suis heureux de pouvoir compter sur le rapport du comité‑conseil pour enrichir mes réflexions et j'espère qu'il pourra mener à des pistes de solutions durables. »

Mathieu Lacombe, ministre de la Famille

« Donner à chaque tout-petit le meilleur départ possible. Voilà une cause qui rassemble les citoyens du Québec. Nous tenons à remercier très sincèrement le ministre de la Famille, M. Mathieu Lacombe, de nous avoir accordé sa confiance en nous confiant ce beau mandat. C'est avec fierté et optimisme que nous lui avons remis le fruit de cette rigoureuse réflexion. Nous espérons que ce rapport et ses recommandations contribueront avantageusement à l'amélioration des conditions de milliers de tout-petits, partout au Québec. »

Fannie Dagenais et Jean-Pierre Hotte, coprésidents du comité-conseil Agir pour que chaque tout‑petit développe son plein potentiel

Faits saillants

Le comité-conseil est composé des organisations suivantes :

  • Alliance des communautés culturelles pour l'égalité dans la santé et les services sociaux;
  • Alliance québécoise de la pédiatrie sociale;
  • Association des haltes-garderies communautaires du Québec;
  • Association québécoise des centres de la petite enfance;
  • Avenir d'enfants;
  • Fédération québécoise des organismes communautaires Famille;
  • Réseau des centres de ressources périnatales du Québec.

Le ministère de la Famille assume le secrétariat du comité-conseil.

Les ministères suivants ont agi à titre d'observateurs :

  • ministère de la Santé et des Services sociaux;
  • ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur.

Lien connexe

Rapport du comité-conseil Agir pour que chaque tout-petit développe son plein potentiel :
https://www.mfa.gouv.qc.ca/fr/publication/Documents/rapport-de-recommandations.pdf

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/January2020/23/c4772.html

Partager