­Tarifs douaniers - Québec salue l'entente entre le Canada et les États-Unis visant l'élimination des tarifs sur les importations d'acier et d'aluminium

QUÉBEC, le 17 mai 2019 /CNW Telbec/ - Le gouvernement du Québec salue la conclusion d'une entente entre le Canada et les États-Unis éliminant les tarifs liés au motif de la sécurité nationale, soit 10 % sur l'aluminium et 25 % sur l'acier exportés par le Canada vers les États-Unis. Cette entente aura des retombées positives des deux côtés de la frontière, mais le gouvernement du Québec rappelle la nécessité de demeurer vigilant face au protectionnisme. Dès le 19 mai 2019, le Canada et le Mexique seront les seuls pays à avoir un accès non restreint aux marchés américains de l'acier et de l'aluminium.

Ces tarifs étaient imposés depuis le 1er juin 2018. Le gouvernement du Québec a appuyé le gouvernement fédéral afin de les contester devant les instances de l'Accord de libre‑échange nord‑américain (ALENA) et de l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

Le Canada avait rapidement riposté en imposant également des mesures de représailles incluant des tarifs de 25 % sur des produits de fer et d'acier et de 10 % sur des produits d'aluminium, en plus d'imposer des tarifs sur d'autres produits. Ces mesures de représailles cesseront également de s'appliquer le 19 mai 2019.

L'administration américaine avait lié l'imposition des tarifs à la conclusion des négociations de l'Accord Canada-États‑Unis-Mexique (ACEUM) afin d'exercer des pressions sur le Canada et le Mexique. L'ACEUM a été signé le 30 novembre 2018 sans qu'aucune entente formelle concernant les tarifs ait été conclue.

Citations :

« Notre objectif initial, soit l'abolition complète et permanente des tarifs injustifiés, a été atteint. De plus, l'annonce d'aujourd'hui rejette toute autre mesure susceptible de limiter la croissance des industries québécoises de l'acier et de l'aluminium, comme des quotas ou des tarifs réduits. C'est une grande victoire pour nos travailleurs, nos entrepreneurs et nos industries de l'acier et de l'aluminium, ces dernières jouant un rôle stratégique dans l'économie québécoise. Au cours des derniers mois, nous avons été à l'écoute des entreprises et des partenaires sectoriels et nous avons collaboré étroitement avec le gouvernement fédéral afin de protéger nos industries. »

Pierre Fitzgibbon, ministre de l'Économie et de l'Innovation

« Le règlement de ce litige constitue une excellente nouvelle pour l'économie nord-américaine et celle du Québec en particulier. Je tiens à souligner le travail de diplomatie d'influence réalisé par nos représentations aux États-Unis et au Mexique. Leurs efforts sur le terrain ont contribué à la mobilisation de partenaires américains et mexicains; élus, gouvernements, acteurs économiques et entreprises. Elles ont fait valoir l'importance stratégique de l'aluminium et de l'acier du Québec pour la compétitivité de nos économies à l'échelle mondiale. »

Nadine Girault, ministre des Relations internationales et de la Francophonie

« Cette entente entre le Canada, les États-Unis et le Mexique sur l'abolition des tarifs douaniers était essentielle afin de conserver la confiance des investisseurs. Je tiens à souligner l'excellente collaboration entre les gouvernements du Québec, de l'Ontario et du Canada ainsi que des représentants des industries de l'acier et de l'aluminium, qui n'ont ménagé aucun effort pour défendre ces secteurs d'activité importants pour notre économie. C'est également une autre étape importante menant à un nouvel accord entre le Canada, les États-Unis et le Mexique. »

Raymond Chrétien, négociateur en chef pour le Québec

Faits saillants :

  • Plus de 50 % des importations d'aluminium primaire des États-Unis proviennent du Canada, et environ 60 % des exportations québécoises d'acier sont destinées au marché américain.
  • En 2017, les exportations québécoises d'aluminium vers les États-Unis représentaient plus de 7 milliards de dollars et près de 90 % de l'ensemble des exportations québécoises d'aluminium.
  • En 2017, les exportations québécoises vers les États-Unis de produits sidérurgiques et de produits en acier, fabriqués à partir d'acier acheté, représentaient respectivement 787 millions de dollars et 291 millions de dollars.
  • Au Québec, la filière de l'aluminium génère près de 30 000 emplois, dont plus de 7 000 au sein de l'industrie primaire.
  • Le secteur de la fabrication de produits métalliques représente pour sa part 42 000 emplois, dont 3 200 répartis dans les secteurs de la sidérurgie et de la fabrication de produits en acier à partir d'acier acheté.
  • En 2017, 62,9 % des exportations québécoises d'acier à destination des États-Unis se sont rendues dans les États de l'Ohio, du Michigan, de la Pennsylvanie, du Connecticut et du Texas.

Lien connexe :

Pour recevoir en temps réel les communiqués de presse du ministère de l'Économie et de l'Innovation, inscrivez-vous au fil RSS approprié au www.economie.gouv.qc.ca/rss.

Ministère de l'Économie et de l'Innovation sur les réseaux sociaux :
Twitter : twitter.com/economie_quebec 
Facebook : www.facebook.com/EconomieQc 
LinkedIn : www.linkedin.com/company/économie-québec/ 
YouTube : www.youtube.com/user/MDEIEQuebec

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/May2019/17/c0824.html

Share