La ministre Marguerite Blais annonce un financement supplémentaire octroyé à l'organisme Baluchon Alzheimer pour soutenir son développement sur l'ensemble du territoire québécois

QUÉBEC, le 18 janv. 2019 /CNW Telbec/ - Dans la foulée des efforts visant à améliorer le soutien apporté aux proches aidants des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer ou de troubles neurocognitifs majeurs, la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, madame Marguerite Blais, a annoncé qu'un financement récurrent de 500 000 $ est accordé à l'organisme Baluchon Alzheimer en vue de contribuer à son implantation dans les régions qui n'étaient pas encore couvertes par ses services en plus d'améliorer l'accessibilité dans les régions déjà couvertes.

Baluchon Alzheimer est un organisme communautaire qui offre des services de répit, de soutien et d'accompagnement à domicile aux proches aidants de personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer ou de troubles neurocognitifs majeurs. Son offre de service unique, appelée baluchonnage, consiste à ce qu'une accompagnatrice se déplace au domicile de la personne pour que le proche aidant puisse prendre du répit en toute quiétude, pour une période allant de 4 à 14 jours, 24 heures par jour. Ce service permet à la personne atteinte de la maladie d'Alzheimer ou de troubles neurocognitifs majeurs de demeurer dans son domicile, un lieu familier et sécurisant. Ce service est fourni à un coût de 15 $ par jour pour le proche aidant.

Ce financement accru permettra notamment de desservir les régions qui ne bénéficiaient pas encore des services offerts par l'organisme, soit le Bas-Saint-Laurent, la Gaspésie, les Îles-de-la-Madeleine et la Côte-Nord. Le financement supplémentaire octroyé à Baluchon Alzheimer permettra aussi de bonifier l'offre de service de baluchonnage pour l'ensemble des autres régions.

Citation :

« Pour faire suite à la Consultation publique sur les conditions de vie des aînés tenue en 2008, j'ai le bonheur d'annoncer, aujourd'hui, un financement récurrent de 500 000 $ qui sera accordé à l'organisme Baluchon Alzheimer afin de démocratiser l'accès à ce service. Il est essentiel pour assurer du répit aux proches aidants. J'ai à cœur de soutenir l'implantation d'organismes comme Baluchon Alzheimer, lesquels contribueront à garder davantage de personnes à domicile, dans leur milieu, et à améliorer de manière substantielle la qualité de vie des aidants et de leurs proches. »

Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches aidants

Faits saillants :

Outre les services de répit de longue durée fournis par les accompagnatrices de l'organisme, appelées baluchonneuses, ces dernières ont aussi pour mission de transmettre de nouvelles connaissances et compétences aux proches aidants, entre autres en leur proposant des stratégies d'intervention adaptées à leur situation.

Les accompagnatrices, actuellement au nombre de 23 pour l'ensemble du Québec, sont recrutées en fonction de leur expérience dans le domaine de la santé et des services sociaux, en gérontologie ou en ce qui a trait à la maladie d'Alzheimer. Elles bénéficient également d'une formation individuelle et de la formation continue dispensée par l'organisme.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/January2019/18/c0739.html

Partager