Aide financière à l'Administration régionale Kativik - Québec investit plus de 6,5 M$ pour soutenir deux projets de formation au Nunavik

KUUJJUAQ, QC, le 20 août 2018 /CNW Telbec/ - Le gouvernement du Québec accorde une aide financière de 6 528 572 $, répartie sur trois ans, à l'Administration régionale Kativik (ARK) pour soutenir deux projets majeurs de formation de la main-d'œuvre inuite dans la région du Nunavik.

Le député d'Ungava et adjoint parlementaire du ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, M. Jean Boucher, en a fait l'annonce aujourd'hui, à Kuujjuaq, au nom du ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, M. François Blais.

D'une part, une somme de 3 445 378 $ est consacrée au projet Kautaapikkut, qui vise à former 354 personnes pour occuper 308 emplois dans l'industrie minière du Nord-du-Québec. D'autre part, le projet Sanajiit, destiné au développement des travailleuses et travailleurs de la construction, fera l'objet d'une aide de 3 083 194 $ contribuant à former 525 travailleuses et travailleurs et à créer 300 emplois. En plus de l'ARK, des entreprises des deux secteurs d'activité participent à ces initiatives d'envergure.

Citations :

« Notre gouvernement accorde une grande importance au développement économique du Nord et souhaite que les communautés qui y habitent profitent des retombées. Ces projets permettront de développer les compétences des Inuits de la région, au bénéfice des employeurs, qui pourront ainsi embaucher une main-d'œuvre locale encore plus qualifiée. Dans le contexte actuel de plein emploi au Québec, cette aide s'inscrit dans le cadre de la Stratégie nationale sur la main‑d'œuvre 2018-2023 qui, grâce à des investissements de près de 1,3 milliard de dollars, prévoit d'importantes mesures, dont certaines concernent directement le soutien à l'intégration et au maintien à l'emploi des membres des Premières Nations et des Inuits. »

François Blais, ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale

« Les communautés inuites sont jeunes et remplies de potentiel. Alors, je suis fier que notre gouvernement applique des mesures concrètes, culturellement adaptées, pour soutenir les travailleurs inuits du Nunavik. Les retombées seront bénéfiques non seulement pour les travailleuses et travailleurs, mais aussi pour les entreprises associées aux projets Kautaapikkut et Sanajiit, qui pourront recruter de la main-d'œuvre locale dûment qualifiée. Ces projets contribueront à soutenir l'économie du Nunavik et, par le fait même, à améliorer la qualité de vie des Nunavimmiut. » 

Geoffrey Kelley, ministre responsable des Affaires autochtones

« En permettant à des centaines de Nunavimmiut d'accéder à des emplois bien rémunérés près de chez eux, ces projets de formation auront des retombées positives pour le Nunavik, tant sur le plan social qu'économique. Je suis heureux que notre gouvernement encourage les entreprises dans leur plan de croissance, en plus de favoriser la formation au sein de la population locale. »

Jean Boucher, député d'Ungava et adjoint parlementaire du ministre des Forêts, de la Faune
et des Parcs

« Les projets Sanajiit et Kautaapikkut revêtent une importance déterminante pour le développement et l'autonomie économiques du Nunavik. Ce sont des projets dans le cadre desquels des programmes variés sont offerts, pouvant intéresser de nombreux Inuits qui cherchent à parfaire leurs connaissances, à apprendre un nouveau métier ou à trouver un nouvel emploi. La continuation de ces deux projets appuyés par l'ARK permettra ainsi d'offrir davantage de possibilités d'emploi et de formation aux Nunavimmiut et assurera, grâce à une implication plus conséquente de la population locale, une plus grande pérennité des emplois. »

Jennifer Munick, présidente de l'Administration régionale Kativik

Faits saillants :

  • Les projets Sanajiit et Kautaapikkut s'inscrivent dans la volonté du gouvernement du Québec d'assurer le développement économique du Nord. En plus de favoriser l'intégration professionnelle des Inuits et d'augmenter leur degré d'employabilité, ils amélioreront l'adéquation entre l'offre et la demande d'emploi dans les secteurs de la construction et de l'exploitation minière.
  • Le projet Kautaapikkut participe à la création d'emplois chez les partenaires suivants : Glencore, Canadian Royalties ainsi que le Fonds d'exploration minière du Nunavik. Il s'inscrit dans la mise en œuvre de la Stratégie d'emploi durable et de formation du secteur minier du Nunavik, proposée par l'ARK et ses partenaires et évaluée à près de 39,5 M$.
  • Le projet Sanajiit vise à accroître la présence d'Inuits dans les différents chantiers de construction du Nunavik en les préparant à intégrer l'industrie de la construction. Il est mené selon une approche culturellement adaptée dans le cadre de laquelle les individus sont soutenus tout au long de leur cheminement, en trois volets : la formation préalable à l'emploi, la formation en milieu de travail et le soutien en emploi. Il propose aussi des formations de niveau initial et le renforcement des compétences de base dans le secteur de la construction.
  • La Stratégie nationale sur la main-d'œuvre 2018-2023, dévoilée le 22 mai 2018, prévoit des investissements de plus de 1,3 milliard de dollars au cours des cinq prochaines années. Cette stratégie, qui compte 47 mesures portées par 11 ministères et organismes gouvernementaux, vise deux grands objectifs : que plus de personnes occupent un emploi et que soit créé un environnement favorable à l'obtention des compétences que requiert la transformation rapide de l'économie québécoise.

Lien connexe :

Stratégie nationale sur la main-d'œuvre 2018-2023

 

Sources :

Renseignements :

Anne Rochette

Attachée de presse

Cabinet du ministre de l'Emploi

et de la Solidarité sociale

Tél. : 418 643-4810

Relations avec les médias
Direction des communications
Ministère du Travail, de l'Emploi
et de la Solidarité sociale
Tél. : 418 643-9796



Chantal Gauvin

Attachée de presse

Cabinet du ministre responsable des
Affaires autochtones

Tél. : 418 643-3166




Frédérique Brais-Chaput

Attachée politique

Bureau de circonscription du député d'Ungava

Tél. : 418 748-6046


 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/August2018/20/c6772.html

Partager