Décès de Paul Gérin-Lajoie : un grand Québécois nous quitte

QUÉBEC, le 25 juin 2018 /CNW Telbec/ - Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, le ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Sébastien Proulx, la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Condition féminine, Hélène David, et la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Christine St-Pierre, tiennent à offrir leurs plus sincères condoléances à la famille et aux proches de Paul Gérin-Lajoie, décédé le 25 juin 2018.

Citations

« Au lendemain de notre fête nationale disparait Paul Gérin-Lajoie, personnage d'envergure historique à l'origine du Québec moderne. Ce matin, j'ai eu l'occasion de m'entretenir avec le fils de Paul Gérin-Lajoie, François Gérin-Lajoie. À la suite de nos échanges, j'annonce la tenue de funérailles nationales pour Paul Gérin-Lajoie. Au cours de la Révolution tranquille, la modernisation et la démocratisation de l'éducation ont ouvert les portes de la modernité aux Québécois et aux Québécoises. M. Gérin-Lajoie aura marqué son époque et l'histoire du Québec. Plus d'un demi-siècle plus tard, nos institutions publiques d'enseignement perpétuent sa mémoire. Le Québec de 2018 doit beaucoup à Paul Gérin-Lajoie. Cette reconnaissance traversera notre époque et les générations futures. Au nom des Québécois et des Québécoises, j'offre mes plus sincères condoléances à sa famille. »

Philippe Couillard, premier ministre du Québec

« Quelle triste nouvelle que le décès de M. Paul Gérin-Lajoie. Il a été l'un des principaux artisans des profonds changements apportés au système d'éducation du Québec. Si notre système est ce qu'il est aujourd'hui, c'est en grande partie grâce à lui. C'est une fierté pour moi de suivre ses traces, à titre de ministre de l'Éducation. Depuis 1987, il se consacrait entièrement à la fondation qu'il a mise sur pied pour contribuer à l'éducation de base des enfants. Par sa précieuse implication tout au long de sa vie, il aura été un modèle pour plusieurs. »

Sébastien Proulx, ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale

« Monsieur Gérin-Lajoie a été un très grand bâtisseur du système d'éducation au Québec et un humaniste remarquable. Il s'est consacré corps et âme à l'éducation des pays en voie de développement, et son engagement n'a eu d'égale que sa détermination à les soutenir et à les accompagner pour construire des sociétés plus éduquées. Ce grand Québécois aura marqué notre histoire. »

Hélène David, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Condition féminine

« Je souhaite rendre un hommage tout particulier à M. Gérin-Lajoie, le père du grand ministère que j'ai le privilège et la fierté de diriger actuellement. C'est grâce à sa vision d'un État moderne, tourné vers l'avenir, qu'est née la doctrine Gérin-Lajoie. Aux yeux de ce visionnaire, il était essentiel pour que le Québec puisse réaliser son plein potentiel et qu'il puisse dorénavant s'engager dans les domaines qui relèvent de ses compétences constitutionnelles auprès des acteurs internationaux. Aujourd'hui, je prends la pleine mesure de cette détermination à développer la place du Québec sur la scène internationale. Et c'est grâce à cet homme que, depuis plus de 50 ans, le Québec dispose d'une capacité exclusive à mettre en œuvre certains engagements internationaux et qu'il joue un rôle actif sur la scène internationale. »

Christine St-Pierre, ministre des Relations internationales et de la Francophonie 

Faits saillants de la vie de M. Paul Gérin-Lajoie

Le 13 mai 1964, M. Paul Gérin-Lajoie a été le premier à être nommé ministre de l'Éducation du Québec. Il a occupé cette fonction durant plus de deux ans et c'est sous sa gouverne qu'a eu lieu la vaste réforme du système d'éducation québécois, pierre angulaire de la Révolution tranquille.

En 1977, il a mis sur pied la Fondation Paul Gérin-Lajoie, qui a pour mission de contribuer à l'éducation de base des enfants de même qu'à l'alphabétisation et à la formation professionnelle des jeunes dans les pays en développement. L'un des volets les plus connus de la Fondation est la fameuse Dictée P.G.L.

Ses réalisations, ses valeurs et ses idéaux exceptionnels lui ont permis de recevoir de prestigieux prix et titres :

  • 1979 - Compagnon de l'Ordre du Canada
  • 1987 - Officier de l'Ordre national du Québec
  • 1992 - Docteur honoris causa de l'UQAM
  • 1998 - Grand officier de l'Ordre national du Québec
  • 2002 - Chevalier de la Légion d'honneur
  • 2013 - Récipiendaire du prix Georges-Émile-Lapalme
  • 2018 - Membre émérite de l'Ordre de l'excellence en éducation du Québec

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/June2018/25/c3421.html

Share