Dossier des grutiers - Le ministre Jean Boulet entérine les recommandations du rapport des experts

MONTRÉAL, le 4 juill. 2019 /CNW Telbec/ - Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet, annonce qu'il entérine les recommandations du comité d'experts sur l'encadrement de l'accès au métier de grutier afin d'assurer la santé et la sécurité des travailleurs et du public. Le comité d'experts avait été mandaté afin d'évaluer l'aspect sécuritaire des modifications réglementaires entrées en vigueur le 14 mai 2018.

Dès l'automne, une formation préparatoire de 120 heures sera ajoutée au plan de formation en entreprise déjà en place. Celle-ci sera donnée par un formateur qualifié, employé d'un centre de formation professionnelle, dans un environnement contrôlé. La réussite de cette formation mènera à l'obtention d'une attestation permettant l'accès aux chantiers de construction. Elle permettra par la suite aux apprentis de commencer la formation en entreprise d'une durée de 150 heures. Ces mesures permettront l'accès au métier de grutier par une autre voie que celle de la formation professionnelle, tout en maintenant le diplôme d'études professionnelles Conduite de grues comme voie privilégiée.

Le ministre annonce également d'autres mesures touchant les activités de perfectionnement pour les apprentis grutiers. Une bonification des modules de formation continue devra être offerte. De plus, la formation requise afin d'opérer un camion-flèche par des compagnons non grutiers fera l'objet d'une évaluation par la Commission de la construction du Québec (CCQ).

Le ministre a tenu à présenter sa décision aujourd'hui lors d'une rencontre tenue en présence des parties impliquées dans ce dossier. Il a également annoncé qu'il rendait publics deux avis complémentaires demandés aux experts à la suite du dépôt de leur rapport du 6 mars 2019.

Citation :

« Mes actions dans ce dossier ont été guidées par un souci constant d'assurer la santé et la sécurité des travailleurs et du public. Les mesures annoncées font suite à l'expression par les associations syndicales et patronales de préoccupations communes. Je suis confiant que leur mise en œuvre répondra aux besoins de l'industrie afin d'assurer la santé et la sécurité des travailleurs et du public. »

Jean Boulet, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie

Lien connexe :

Rapport du Comité d'experts indépendants sur les grutiers

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/July2019/04/c6281.html

Partager