Appels de projets visant la réduction des émissions de GES - Près de 80 M$ pour développer des technologies propres au Québec

MONTRÉAL, le 27 sept. 2019 /CNW Telbec/ - Afin d'accélérer le développement des technologies propres au Québec, le gouvernement du Québec investit près de 80 millions de dollars pour assurer une réduction efficace des émissions de gaz à effet de serre (GES). Cet investissement se déclinera des façons suivantes : d'une part, par l'entremise de mesures de soutien direct aux entreprises actives dans quatre créneaux environnementaux prioritaires dans la lutte contre les changements climatiques et, d'autre part, par le biais du lancement de deux appels de projets visant le développement de technologies propres dans les secteurs agricole, agroalimentaire, minier, forestier et de deuxième et troisième transformation.

Le ministre de l'Économie et de l'Innovation et ministre responsable de la région de Lanaudière, M. Pierre Fitzgibbon, en a fait l'annonce aujourd'hui.

Un montant de 40 millions de dollars sera ainsi destiné à la mise en place de mesures visant à stimuler la croissance de quatre créneaux, soit :

  • la captation et la valorisation du carbone;
  • la production de nouveaux carburants;
  • le recyclage et la valorisation du plastique;
  • l'application de technologies propres, notamment dans le domaine des transports.

Par ailleurs, un montant de 34 millions de dollars servira à soutenir un appel de projets visant l'acquisition, l'implantation et la commercialisation d'équipements, de procédés et de technologies propres qui permettront aux entreprises québécoises actives dans presque tous les secteurs d'activité de réduire leurs émissions de GES. Cet appel de projets s'adresse notamment aux entreprises des secteurs minier, forestier et de deuxième et troisième transformation. Les projets visés devront comprendre un partenariat entre l'entreprise souhaitant acquérir et implanter une nouvelle technologie et l'entreprise ayant développé cette technologie propre. Les entreprises pourront soumettre leurs initiatives à compter du 30 septembre, et ce, jusqu'au 13 janvier 2020.

Enfin, le gouvernement du Québec lance un appel de projets mobilisateurs en développement de technologies vertes visant la réduction d'émissions de GES dans les secteurs agricole et agroalimentaire. À compter du 30 septembre et jusqu'au 3 février 2020, les entreprises, les coopératives et les organismes québécois pourront soumettre leurs initiatives dans le cadre de cet appel de projets, qui dispose d'une enveloppe de 5,5 millions de dollars.

Les détails de ces deux appels de projets seront dévoilés le lundi 30 septembre sur le site Web du ministère de l'Économie et de l'Innovation (MEI). La sélection des initiatives se fera en collaboration entre le MEI et le ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.

Citations :
« Les projets qui découleront de ces investissements montrent bien notre volonté que l'environnement nourrisse l'économie. En matière de lutte contre les changements climatiques, nous avons choisi d'agir de façon pragmatique. C'est pourquoi nous sommes fiers d'annoncer aujourd'hui ce soutien majeur, qui contribuera à mettre en valeur le savoir-faire indéniable des entreprises, des universités et des centres publics de recherche québécois en matière de développement de produits et de procédés novateurs. D'un côté, nous favoriserons le développement de nouvelles technologies et de l'autre, leur adoption par les entreprises québécoises. Grâce entre autres à l'essor des technologies propres, au recyclage du plastique, à la production de nouveaux carburants renouvelables et à la captation du carbone, je suis convaincu que nous pourrons établir, à long terme, une économie encore plus verte, au bénéfice de la croissance économique de tout le Québec. »

Pierre Fitzgibbon, ministre de l'Économie et de l'Innovation et ministre responsable de la région de Lanaudière

« Dans le cadre de l'élaboration du Plan d'électrification et de changements climatiques, notre gouvernement sillonne le Québec depuis plusieurs semaines afin de cibler les entreprises, les organismes de recherche et les projets qui nous aideront à atteindre nos objectifs de réduction de GES tout en favorisant le développement de notre économie. Le talent, la volonté et la capacité d'agir des acteurs que nous avons rencontrés sont indéniables. Avec ces mesures et ces appels d'offres, nous voulons dès maintenant profiter de ce génie créatif afin de mettre en branle la transition qui nous mènera à faire du Québec un leader en matière de technologies de réduction de GES. »

Benoit Charette, ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

Fait saillant :

  • Dans le cadre des deux appels de projets annoncés, une aide financière non remboursable sera accordée aux initiatives retenues jusqu'à hauteur de 50 % des dépenses admissibles.

Lien connexe :
Pour recevoir en temps réel les communiqués de presse du MEI, inscrivez-vous au fil RSS approprié au www.economie.gouv.qc.ca/rss.

MEI sur les réseaux sociaux :
Twitter : twitter.com/economie_quebec
Facebook : www.facebook.com/EconomieQc
LinkedIn : www.linkedin.com/company/économie-québec
YouTube : www.youtube.com/user/MDEIEQuebec

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/September2019/27/c1293.html

Partager