Fonds d'appui au rayonnement des régions - Près de 1,2 M$ pour la réalisation de sept projets dans la région du Bas-Saint-Laurent

TROIS-PISTOLES, QC, le 16 févr. 2018 /CNW Telbec/ - En soutien à la Stratégie gouvernementale pour assurer l'occupation et la vitalité des territoires 2018-2022, le gouvernement du Québec a annoncé une aide financière de près de 1,2 million de dollars sur un horizon de trois ans pour la réalisation de sept projets soumis dans le cadre du nouveau programme Fonds d'appui au rayonnement des régions (FARR).

C'est le député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, ministre délégué aux Affaires maritimes et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, M. Jean D'Amour, qui a dévoilé aujourd'hui, au nom du ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal, M. Martin Coiteux, la liste des projets sélectionnés (voir l'annexe au communiqué). Pour l'occasion, il était accompagné de la préfète de la MRC de Témiscouata, membre du comité régional de sélection des projets du FARR et présidente du Forum de concertation bas-laurentien, Mme Guylaine Sirois.

Ces projets répondent aux priorités établies pour la région du Bas-Saint-Laurent, lesquelles se trouvent également au cœur de la nouvelle stratégie, à savoir :

  1. Agir pour l'attractivité de la région
  2. Agir pour l'équité entre les personnes et les collectivités en s'assurant de placer le développement social au cœur de la vitalité et de l'occupation des territoires
  3. Agir pour un environnement sain et une vie de qualité
  4. Agir pour un entrepreneuriat et une main-d'œuvre dynamiques et diversifiés
  5. Agir pour la vitalité des communautés rurales
  6. Agir pour faire du Bas-Saint-Laurent un leader innovant dans ses domaines identitaires tels que le bioalimentaire, le forestier, le maritime et l'eau, la tourbe, l'environnement et les énergies vertes et renouvelables

Citations :

« Grâce au FARR, des projets dynamiques pourront être mis de l'avant au bénéfice des citoyens, et ce, en accord avec les priorités que les acteurs et élus régionaux ont ciblées. Priorités qui sont au cœur de la Stratégie gouvernementale pour assurer l'occupation et la vitalité des territoires 2018-2022. Cette stratégie mise sur une nouvelle gouvernance de proximité et sur la décentralisation des pouvoirs. Le gouvernement du Québec a mis à la disposition des municipalités les outils nécessaires pour qu'elles puissent assurer pleinement leur autonomie. Maintenant, c'est aux régions de décider. »

Martin Coiteux, ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal

« Je tiens à féliciter tous les organismes partenaires pour leur travail de concertation.
Des projets de qualité et mobilisateurs ont été présentés au comité régional de sélection. Ces initiatives contribueront grandement au rayonnement du Bas-Saint-Laurent dans une perspective de développement durable, et j'en suis bien fier. Bravo! »

Jean D'Amour, député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, ministre délégué aux Affaires maritimes et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent

« Je salue la mise en place du FARR dont les priorités de développement ont été décidées par la région. Je suis fière de dire que les projets retenus en sont le reflet. Ils ont comme objectifs communs de faire avancer le Bas-Saint-Laurent et de le faire rayonner.
Ils présentent aussi plusieurs dénominateurs communs, dont celui d'être structurants parce qu'ils relèvent d'un domaine ayant un potentiel de croissance et de durabilité. Ce sont donc des initiatives porteuses qui témoignent de nos ambitions quant à l'avenir de la région et à l'occupation du territoire. »

Guylaine Sirois, préfète de la MRC de Témiscouata, membre du comité régional de sélection des projets du FARR et présidente du Forum de concertation bas-laurentien

Faits saillants :

  • Le FARR a été créé en complément du Fonds de développement des territoires afin de permettre aux élus municipaux et régionaux d'élaborer et de soutenir des projets structurants qui contribueront à maximiser le développement des communautés, l'objectif étant d'appuyer la Stratégie gouvernementale pour assurer l'occupation et la vitalité des territoires 2018-2022.
  • Dans le cadre du FARR, une somme de plus de 2,4 millions de dollars a été accordée au Bas-Saint-Laurent pour l'année financière 2017-2018. Il y a eu quatre appels
    de projets, soit les 1er novembre et 1er décembre 2017 ainsi que les 3 janvier
    et 1er février 2018. L'annonce d'aujourd'hui concerne le premier appel de projets.
    • Le FARR est un programme qui, à terme, sera doté d'une enveloppe de 100 millions de dollars par année. L'enveloppe du programme est la suivante : 30 millions
      de dollars en 2017-2018, 45 millions de dollars en 2018-2019, 60 millions de dollars en 2019-2020, 75 millions de dollars en 2020-2021 et 100 millions de dollars annuellement à compter de 2021-2022.
    • Dans chacune des régions administratives, les MRC et le ministre responsable de la région, avec le soutien de la conférence administrative régionale, ont été appelés à mener une démarche de réflexion et de concertation.

Liens connexes :

Fonds d'appui au rayonnement des régions :
http://www.mamrot.gouv.qc.ca/developpement-territorial/programmes/fonds-dappui-au-rayonnement-des-regions-farr/

Stratégie gouvernementale pour assurer l'occupation et la vitalité des territoires 2018-2022 comprenant une version complète, une version en bref ainsi qu'une capsule vidéo de présentation :

https://www.mamot.gouv.qc.ca/

 

Fonds d'appui au rayonnement des régions (FARR)

Sept projets retenus pour la région du Bas-Saint-Laurent

Premier de quatre appels de projets 2017-2018

 

Aide financière totale accordée

Partenaires et description du projet

Années financières
de la réalisation du projet

100 000 $

Mise sur pied de 14 logements adaptés avec services

Par : Association de personnes handicapées L'Éveil des Basques inc.

 

Mise sur pied de 14 logements adaptés pour personnes handicapées avec services pour répondre aux besoins de chaque locataire.

2017 à 2019

52 000 $

Aménagement extérieur et achat d'équipement

Par : Coop de solidarité Santé Saint-Hubert

 

Le projet Carrefour santé en aménagement extérieur et achat d'équipement permettra d'optimiser les installations de la Coop de solidarité Santé Saint-Hubert. Il contribuera au rayonnement des services ruraux en santé de proximité, et assurera l'accessibilité, la sécurité des accès et la qualité des services de santé dans l'établissement pour la clientèle venant des trois MRC contiguës : Rivière-du-Loup, Les Basques et Témiscouata.

2017 à 2019

250 000 $

Réaménagement de l'aérogare

Par : Régie intermunicipale de l'aéroport régional de Mont-Joli

 

Le projet consiste à réaménager l'aérogare en agrandissant l'aire stérile pour la fouille des passagers, en augmentant le nombre de fauteuils dans les salles d'attente et en construisant une salle à bagages.

2017 à 2019

250 000 $

Construction et mise en place d'un centre de jour

Par : Maison Desjardins de soins palliatifs du KRTB (Kamouraska, Rivière-du-Loup, Témiscouata, Les Basques)

 

Construction d'un centre de jour spécialisé en soins palliatifs qui sera situé dans un agrandissement contigu à la maison Desjardins. Ce projet permettra d'offrir des soins et des services aux personnes de la région du KRTB atteintes d'une maladie incurable, en phase palliative de leur maladie et considérées comme ambulatoires.

2017 à 2020

45 000 $

Organisation d'un sommet sur l'attractivité

Par : Collectif régional de développement du Bas-Saint-Laurent

 

Le projet consiste à organiser un sommet sur l'attractivité en mai 2018 visant à produire un plan d'action régional en concertation avec les acteurs du développement du Bas-Saint-Laurent.

2017 à 2019

250 000 $

Partenariat interordres des services aux entreprises

Par : Université du Québec à Rimouski, Commission scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup, Cégep de Rivière-du-Loup

 

Ce projet pilote vise à regrouper les services aux entreprises et à la main-d'œuvre de ces différents ordres d'enseignement en un guichet unique.

2017 à 2020

250 000 $

Réseau internet Wi-Fi dans les périmètres urbains

Par : MRC de Témiscouata

 

Ce projet a pour but d'installer des équipements diffusant des ondes Wi-Fi dans le périmètre urbain de chacune des municipalités qui ne sont pas couvertes par un réseau cellulaire afin que les citoyens et les entreprises puissent bénéficier d'un service alternatif de téléphonie cellulaire.

2017 à 2019

Source : ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire 

Février 2018

 

Pour en savoir plus sur les activités du MAMOT, suivez-nous sur les médias sociaux :
https://www.facebook.com/AffairesMunicipalesOccupationTerritoire/
https://twitter.com/MAMOTQC

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/February2018/28/c3760.html

Partager